Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Zoroastrien

Nom masculin singulier, Adjectif masculin singulier

relatif à la doctrine de Zoroastre

"ZOROASTRIEN" dans l'encyclopédie

ZOROASTRISME

  • Écrit par 
  • JEAN_DE_MENASCEJean deMENASCEdirecteur d'études à l'École pratique des hautes études
  •  • 5 869 mots

qui donneront naissance à trois saošyant présidant à des ères de rénovation cyclique : la dernière inaugurera une transfiguration définitive, l'apocatastase et la résurrection des corps. Le culte La persistance du culte zoroastrien offre des données plus sûres. Le Yasna est tout entier consacréLire la suite

ASIE CENTRALE

  • Écrit par 
  • HENRI-PAUL_FRANCFORTHenri-PaulFRANCFORTdirecteur de recherche au C.N.R.S., directeur de l'équipe archéologie de l'Asie centrale : peuplement, milieux et techniques, 
  • FRANTZ_GRENETFrantzGRENETattaché de recherche au C.N.R.S.
  •  • 9 676 mots
  •  • 4 médias

moindre échelle il est vrai, la religion de Śiva, dont l'iconographie, elle aussi hellénisée, est attestée au temple de Dilberdjin. Les divinités indigènes, rattachables pour la plupart au panthéon zoroastrien, restent très vivantes bien que faisant l'objet d'un art plus humble que leurs concurrentesLire la suite

PERSE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • HENRY_CORBINHenryCORBINdirecteur d'études à l'École pratique des hautes études (V<sup>e</sup> section)
  •  • 2 756 mots

même de relever les « continuités » iraniennes. À grands traits, la perspective à dégager doit permettre une vue d'ensemble de la réalité iranienne, telle que le champ de vision s'étende de l'Iran zoroastrien à l'Iran islamique, plus exactement dit à l'Iran shī‘ite, puisque le shī‘isme est depuis bientôtLire la suite

ANQUETIL-DUPERRON ABRAHAM HYACINTHE (1731-1805)

  • Écrit par 
  • JEAN_VARENNEJeanVARENNEdocteur ès lettres, professeur à l'université de Lyon-III
  •  • 863 mots

. Parmi les meilleures traductions du livre zoroastrien figurent, en langue française, celle de James Darmesteter (Le Zend-Avesta, Paris, 1892-1893) et celle de J. Duchesne-Guillemin (Zoroastre. Étude critique avec une traduction commentée des Gâthâs, ParisLire la suite