Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Zircone

Nom féminin singulier

en chimie, oxyde de zirconium

"ZIRCONE" dans l'encyclopédie

SUPERCONDUCTEURS IONIQUES

  • Écrit par 
  • PHILIPPE_COLOMBANPhilippeCOLOMBANdocteur ès sciences, ingénieur de l'Ecole nationale supérieure de céramiqueindustrielle de Sèvres, chargé de recherche au C.N.R.S.
  •  • 6 473 mots
  •  • 8 médias

, tout comme à celle de la gazéification du charbon. Les piles à combustible haute température peuvent alors jouer un grand rôle. Les électrolytes utilisés sont ceux de la famille de la zircone. Ils doivent satisfaire à diverses conditions : conduction ionique maximale et conduction électronique négligeableLire la suite

TEMPÉRATURES PHYSICO-CHIMIE DES HAUTES

  • Écrit par 
  • FRANCOIS_CABANNESFrançoisCABANNESProfesseur à l'Université d'Orléans, Directeur du Centre de recherches physiques des hautes températures du C.N.R.S., Orléans.
  •  • 3 853 mots
  •  • 11 médias

, et d'une connaissance des équilibres et des réactions entre les différents composés chimiques. Par fusion, on élabore les alliages métalliques, les verres et certains matériaux céramiques – cristallisés et réfractaires – électrofondus, comme le « corhard », à base de zirconeLire la suite

POUDRES MÉTALLURGIE DES

  • Écrit par 
  • GERARD_BERANGERGérardBERANGERProfesseur, directeur du laboratoire des matériaux de l'université de technologie de Compiègne, 
  • GEORGES_CIZERONGeorgesCIZERONprofesseur à l'université Paris-Sud, Orsay, directeur du laboratoire de structure des matériaux métalliques, Orsay
  •  • 5 026 mots
  •  • 6 médias

O8 provenant eux-mêmes de la calcination d'un uranate d'ammonium. Un autre oxyde, la zircone, est très utilisé en raison de ses propriétés réfractaires ; il est surtout employé à l'état stabilisé en phase cubique par des additions de chaux ou de magnésie. Étant donné la faibleLire la suite

CHROMATOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • ROBERT_ROSSETRobertROSSETdocteur ès sciences, professeur à l'École supérieure de physique et de chimie industrielles, Paris, ingénieur, École supérieure de physique et de chimie industrielles, 
  • LOUIS_SAVIDANLouisSAVIDANprofesseur de chimie organique à l'université d'Aix-Marseille-II, 
  • ALAIN_TCHAPLAAlainTCHAPLAprofesseur des Universités, université de Paris-XI, I.U.T. d.Orsay
  •  • 16 956 mots
  •  • 8 médias

(cf. adsorption) les plus employées sont l'alumine et le gel de silice, à des granulométries, porosités et activités adaptées au cas à résoudre. Le carbone poreux graphitisé, la magnésie, le zircone et le rutile poreux sont aussi utilisés. Il faut citer aussi le florisilLire la suite