Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Zeste

Nom masculin singulier, Verbe à l'indicatif présent 1e personne du singulier

morceau d'écorce de certains agrumes odorants (orange, citron...)
cloisons intérieures de la noix
au figuré, petite quantité de quelque chose

Forme dérivée du verbe zester


"ZESTE" dans l'encyclopédie

MARQUE, droit

  • Écrit par 
  • FRANCINE_WAGNERFrancineWAGNERavocat, titulaire d'un D.E.S.S. en droit de la propriété industrielle
  •  • 11 823 mots
  •  • 2 médias

pour désigner un ouvrage sur les chevaux, mais ont été admis Pantashop pour un service de vente de pantalon, Zeste pour des boissons gazeuses au zeste de citron, LOTO® pour un jeu très ancien. Enfin, un signe figuratif peut constituer une marque valable à condition d'être suffisammentLire la suite

BIRAUD MAURICE (1922-1982)

  • Écrit par 
  • ROBERT_DE_LAROCHERobert deLAROCHEjournaliste à Radio-Monte-Carlo
  •  • 591 mots

gouailleurs du titi parisien, un peu traînante mais bien sympathique. Un sens de l'improvisation hors du commun, l'art et le goût du dialogue, un zeste de charme pour séduire un vaste auditoire féminin, le don de la formule lapidaire (« Bof »... « Faut l'faire ») qui entre dans le vocabulaire de la rueLire la suite

CHIRALITÉ, chimie

  • Écrit par 
  • PIERRE_LASZLOPierreLASZLOprofesseur honoraire à l'École polytechnique et à l'université de Liège (Belgique)
  •  • 1 342 mots

sont d'être abondantes, peu coûteuses, de haute pureté énantiomérique, c'est-à-dire très peu contaminées par l'autre énantiomère, indésirable. Quelques dizaines de molécules constituent ce fonds chiral. Citons la verbénone, issue de la verveine ; le limonène, provenant du zeste de citron ou d'orangeLire la suite

ÉCONOMUSÉES

  • Écrit par 
  • DENIS_CHEVALLIERDenisCHEVALLIERconservateur en chef du Patrimoine
  •  • 2 496 mots
  •  • 1 média

de la production de plus en plus exotique. Si l'on ajoute à cela un zeste de nostalgie pour un temps où la « belle ouvrage » était visible dans l'atelier du tisserand ou dans la forge du maréchal-ferrant, on détient une série d'indices qui expliquent le désir que nous éprouvons à pousser la porteLire la suite