Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Zend

Nom masculin singulier

(vieilli) en linguistique, avestique, langue de l'Avesta

"ZEND" dans l'encyclopédie

BURNOUF EUGÈNE (1801-1852)

  • Écrit par 
  • E.U.E.U.services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis
  •  • 191 mots

Orientaliste français, dont les travaux permirent pour la première fois en Europe de connaître la langue de l'Avesta, appelée alors le zend, Burnouf publia en 1826, en collaboration avec Christian Lassen, un Essai sur le pâli, et, l'année suivante, des Lire la suite

ALPHABET

  • Écrit par 
  • E.U.E.U.services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis, 
  • GILBERT_LAFFORGUEGilbertLAFFORGUEmaître assistant à l'université de Paris-Sorbonne
  •  • 3 456 mots
  •  • 3 médias

-viie s. apr. J.-C.), on écrit les dialectes iraniens en alphabet pehlevi. La médiocrité de ce type d'écriture le fait remplacer, au début du viie siècle par l'alphabet avestique ou zend (le Lire la suite

AVESTA

  • Écrit par 
  • JEAN_DE_MENASCEJean deMENASCEdirecteur d'études à l'École pratique des hautes études, 
  • GEORGES_PINAULTGeorgesPINAULTdocteur de troisième cycle, pensionnaire à la Bibliothèque nationale
  •  • 1 929 mots

) désigne les livres sacrés de la religion mazdéenne et les formules rédigées dans la même langue, puis cette langue même, qu'on appelle aujourd'hui avestique, mais qu'on a longtemps appelée zend, d'après le composé Zend-Avesta (traduction glosée et texte), sous lequel l'Avesta a d'abord été connuLire la suite

PERSE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • HENRY_CORBINHenryCORBINdirecteur d'études à l'École pratique des hautes études (V<sup>e</sup> section)
  •  • 2 756 mots

et chez d'autres, le terme de zendīq est expliqué à partir du mot zend (« commentaire », cf. le terme Zend-Avesta), pour désigner tous ceux qui, insatisfaits du littéralisme de la religion légalitaire, affirment la nécessité du ta'wīl, c'est-àLire la suite