Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Zélote

Nom masculin singulier

en histoire, membre d'une secte juive qui combattit les Romains avec acharnement
par extension, personne poussant le zèle jusqu'au fanatisme

"ZELOTE" dans l'encyclopédie

SIMON LE ZÉLOTE saint (Ier s.)

  • Écrit par 
  • ANDRE_PAULAndréPAULbibliste
  •  • 269 mots

Un homme dénommé Simon est mentionné dans le groupe des disciples de Jésus ; il est surnommé « le Cananéen » chez Marc (iii, 18) et chez Matthieu (x, 4), et « le zélote » dans l'évangile de Luc (vi, 15) et dans les ActesLire la suite

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • JOSEPH_DOREJosephDORÉthéologien, docteur en théologie, doyen de la faculté de théologie de l'Institut catholique de Paris, 
  • PIERRE_GEOLTRAINPierreGEOLTRAINdirecteur d'études à l'École pratique des hautes études (V<sup>e</sup> section, sciences religieuses), 
  • JEAN-CLAUDE_MARCADEJean-ClaudeMARCADÉagrégé de l'université, docteur ès lettres, directeur de recherche émérite au C.N.R.S.
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

inspirée. Les spéculations messianiques y fleurissent. La secte se prépare à la guerre apocalyptique et attend la fin pour la génération présente. Enfin, c'est à cette époque aussi qu'apparaît le mouvement zélote, dont les origines restent obscures, mais dont on sait qu'il rassemble les partisansLire la suite

ZÉLOTES

  • Écrit par 
  • GERARD_NAHONGérardNAHONdirecteur d'études émérite à l'École pratique des hautes études (V<sup>e</sup> section, sciences religieuses)
  •  • 496 mots

mortels. Ce sophiste fonda une secte particulière qui n'avait rien de commun avec les autres » (Guerre des Juifs, II, viii, 118). En fait, le parti zélote n'a en propre que son refus de l'oppression, ses principes étant proches de ceux des pharisiensLire la suite

PHILON PSEUDO-

  • Écrit par 
  • JEAN_HADOTJeanHADOTprofesseur à l'Université libre de Bruxelles
  •  • 775 mots

comme témoin de l'Alliance, l'utilisation du cadre épique de la période des Juges amènent à penser que l'auteur appartient à un milieu proche de celui du Deuxième Livre des Maccabées. Sans aller jusqu'à voir dans le Liber Antiquitatum un livre zélote, onLire la suite