Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Zélateur

Nom masculin singulier

Employé comme adjectif
élogieux, enthousiaste
Employé comme nom
celui qui montre un grand enthousiasme, le plus souvent excessif, pour quelque chose ou quelqu'un
en religion, religieux en charge de novices
en histoire, secte hostile à Rome, dans l'ancienne Judée

"ZELATEUR" dans l'encyclopédie

ARNAUD DE BRESCIA (1090 env.-1155)

  • Écrit par 
  • GILBERT_GIANNONIGilbertGIANNONIchef de service, Encyclopædia Universalis
  •  • 980 mots

, soit, en un sens très large, au manichéisme. Concordance dont la Réforme fera à partir du xvie siècle (de Luther à Calvin) une lecture rigide. On peut tenir que, zélateur de l'Évangile, Arnaud de Brescia fut plus proche des apostoliques que du manichéismeLire la suite

BALZAC HONORÉ DE

  • Écrit par 
  • MAURICE_MENARDMauriceMÉNARDprofesseur émérite à l'université du Maine, Le Mans
  •  • 15 043 mots
  •  • 3 médias

pressenti la grande et abstraite unité dont se rapproche Geoffroy ». Sans doute, ce n'est pas avant 1835 que Balzac rencontre Geoffroy Saint-Hilaire, et c'est à ce moment seulement qu'il adopte explicitement ses thèses sur l'unité de composition. Avant cette rencontre, il paraissait être le zélateurLire la suite

BRYEN CAMILLE (1907-1977)

  • Écrit par 
  • RENE_PASSERONRenéPASSERONdirecteur de recherche honoraire au C.N.R.S., président de la Société internationale de poïétique, membre de l'Académie internationale de philosophie de l'art, Genève
  •  • 1 126 mots

autres, Les Brûlots de la peur. Son goût des idées (et des mots) est tel que vers 1952, avec Audiberti, il se fera le zélateur de « l'abhumanisme », dans L'Œuvre-boîte (éd. Gallimard). En fait, dès le lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Bryen se placeLire la suite

CONSTANCE II (317-361) empereur romain (337-361)

  • Écrit par 
  • JOEL_SCHMIDTJoëlSCHMIDTdiplômé d'études supérieures d'histoire, directeur de collections historiques
  •  • 744 mots

, dont l'un à Rimini en 359 et un autre à Constantinople en 360. Ces querelles religieuses divisent l'empire entre l'Orient et l'Occident et provoquent à la mort de Constance II une inévitable réaction du paganisme dont l'empereur Julien sera le zélateur. Lire la suite