Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Za

Nom masculin singulier

en musique, ancien nom du "si bémol"

"ZA" dans l'encyclopédie

THÉÂTRES DU MONDE - Le théâtre japonais

  • Écrit par 
  • RENE_SIEFFERTRenéSIEFFERTprofesseur à l'Institut national des langues et civilisations orientales, 
  • MICHEL_WASSERMANMichelWASSERMANagrégé de l'Université, docteur en études orientales, professeur à l'Institut franco-japonais de Tōkyō
  •  • 6 944 mots
  •  • 4 médias

de jōruri. En 1684, il ouvrait une salle de spectacle à Ōsaka, le Takemoto-za ; il s'était essayé lui-même à la composition, mais avec un piètre succès ; aussi s'avisa-t-il en 1686 de faire appel à Chikamatsu, auteur déjà réputé de quelques dizaines de ōruri à l'ancienne manière et d'un certain nombreLire la suite

KREJČA OTOMAR - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • E.U.E.U.services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis
  •  • 357 mots

la direction, il monte aussi bien des classiques que des contemporains en privilégiant « l'identification avec la fable et le personnage » et en accordant au texte une place primordiale. En 1965, il crée sa propre troupe, Za Branou (« Derrière la porte »), au palais Adria situé au centre de PragueLire la suite

SHARAKU TŌSHŪSAI (actif 1794-1795)

  • Écrit par 
  • DAISY_LION-GOLDSCHMIDTDaisyLION-GOLDSCHMIDTchargée de mission au Musée national des arts asiatiques-Guimet
  •  • 1 195 mots

d'Edo. Le théâtre kabuki jouit toujours d'une grande popularité et ses acteurs sont les idoles du peuple. C'est parmi les trois troupes d'Edo – Miyako-za, Kawarazaki-za, Kiri-za – que Sharaku prend ses modèles. La grande majorité de ses estampes, en effet, sont des portraitsLire la suite

CAUCASE

  • Écrit par 
  • ANDRE_BLANCAndréBLANCprofesseur à la faculté des lettres et sciences humaines de Nanterre, journaliste scientifique, 
  • GEORGES_CHARACHIDZEGeorgesCHARACHIDZÉdirecteur d'études à l'École pratique des hautes études (IV<sup>e</sup> section), 
  • LOUIS_DUBERTRET_1LouisDUBERTRETdirecteur honoraire de recherche au C.N.R.S., 
  • E.U.E.U.services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis, 
  • SILVIA_SERRANOSilviaSERRANOmaître de conférences en science politique à l'université d'Auvergne, chercheur associé au Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen, École des hautes études en sciences sociales
  •  • 17 098 mots
  •  • 4 médias

Lieu de rencontre et trait d'union entre l'Orient et l'Occident, le Caucase (en russe, Kavkaz) était auréolé d'un grand prestige aux yeux des Anciens, qui le considéraient comme la patrie de Prométhée. C'est vers la Colchide que les Argonautes devaient partir à la recherche de la Toison d'or ; c'est en Arménie, sur le mont Ararat, que se serait échouée l'arcLire la suite