Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Sidéré

Adjectif masculin singulier, Verbe au participe passé masculin singulier

frappé de stupeur
en médecine, état de crise des forces vitales se traduisant par une mort apparente (souvent à la suite d'un très grand choc émotif)

Forme dérivée du verbe sidérer


"SIDERE" dans l'encyclopédie

RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 101 mots
  •  • 7 médias

Produit d'une société dont l'histoire est caractérisée par une suite de ruptures brutales, la littérature russe est née de la première de ces ruptures, celle qui, dans les dernières années du premier millénaire, fait de la Russie païenne évangélisée par Byzance l'un des grands États de la chrétienté médiévale. Une seconde rupture, provoquée à l'aube du xviii […] Lire la suite

AILLAUD GILLES (1928-2005)

  • Écrit par 
  • Jean JOURDHEUIL
  •  • 790 mots

, sans médiation ni mise en situation, comme s'il s'agissait de matérialiser le regard plutôt que de représenter – un regard sidéré, émerveillé, fasciné, un regard sans paupières. Le premier regard que l'on porte sur les choses, les visages, le monde par-delà le désastre, un regard tragique plein d'allégresse. […] Lire la suite

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'animation

  • Écrit par 
  • Bernard GÉNIN, 
  • André MARTIN
  •  • 17 832 mots
  •  • 6 médias

La représentation symbolisée, suggérée ou réalisée du mouvement apparaît comme une tentation constante des arts plastiques. Des siècles de simulacre magique (comme les peintures rupestres datant de la préhistoire et représentant des animaux à huit pattes, comme saisis en pleine course), de théâtre d'ombres ou de spectacle de projection confirment la persistance du vieux rêve humain de donner le mo […] Lire la suite

FACES, film de John Cassavetes

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 1 004 mots

la fois sidéré et dérouté, et la critique ne sut comment traiter ce météore. Malgré ce succès mitigé, Cassavetes avait trouvé son style et sa voie. Son film suivant, Husbands (1970), sera l'épitomé de ces bandes de garçons prolongés qu'il avait esquissées deux ans auparavant ; quant à […] Lire la suite