Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Namurien

Nom masculin singulier, Adjectif masculin singulier

Employé comme adjectif
en géologie, relatif à l'étage du carbonifère du même nom
Employé comme nom
en géologie, étage du carbonifère

"NAMURIEN" dans l'encyclopédie

ROYAUME-UNI - Géologie des îles Britanniques

  • Écrit par 
  • Frederick Wiar DUNNING
  •  • 4 171 mots
  •  • 1 média

récifaux, schistes argileux et grès) et, d'autre part, dans des cuvettes isolées, des schistes argileux et grès du Namurien. Des affleurements limités de Houiller productif (Coal Measures) subsistent dans les bassins namuriens méridionaux. Le maximum d'épaisseur du Westphalien (600 m) et du Namurien (1Lire la suite

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 709 mots
  •  • 22 médias

Du point de vue géologique, on désigne sous le terme de bouclier africain ou, simplement, d'Afrique l'ensemble formé par le continent africain, la péninsule arabique et l'île de Madagascar. En effet, ces deux derniers éléments n'ont été séparés du premier que par l'ouverture plus ou moins ancienne de la mer Rouge, au nord, et du canal de Lire la suite

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean COGNÉ, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • François ELLENBERGER, 
  • Jean-Paul von ELLER, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Charles POMEROL, 
  • Maurice ROQUES, 
  • Étienne WINNOCK
  •  • 16 657 mots
  •  • 25 médias

détritico-volcaniques (culm) du Dinantien en marge de ces voussures, la « phase sudète » intervient au cours du Namurien, introduisant un style tectonique plus énergique et responsable en majeure partie de la physionomie actuelle du Massif armoricain. Les flancs des voussures dessinées à partirLire la suite

ARTHROPHYTES ou SPHÉNOPHYTES

  • Écrit par 
  • Édouard BOUREAU
  •  • 2 613 mots
  •  • 5 médias

Archaeocalamites, abondantes dans le Carbonifère inférieur, les côtes se continuent directement au nœud sans décalage, en opposition, en passant d'un entre-nœud au suivant. Dans les Mesocalamites, caractérisant surtout les couches du Namurien, les côtes sont soitLire la suite