Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Métacognition

Issu de la forme : métacognition

  • Nom féminin singulier

Définition

  1. dans l'enseignement, fait de remettre en cause ses méthodes d'enseignement

"métacognition" dans l'encyclopédie

  • MÉTACOGNITION

    • Écrit par Joëlle PROUST
    • 10 619 mots

    Comment le sujet réussit-il à en juger ? Pour répondre à cette question, il faut revenir à la définition de la métacognition. Métacognition procédurale et métacognition conceptuelle (ou réflexive) On définit souvent la métacognition comme la capacité de réfléchir sur sa propre pensée. Le problème de cette définition est qu'elle est trop étroite. Elle ne s'applique qu'à une faible proportion des processus métacognitifs compris comme autorégulation par l'agent de ses propres états informationnels.

  • DÉVELOPPEMENT MÉTALINGUISTIQUE, psychologie

    • Écrit par Jean Émile GOMBERT
    • 5 694 mots

    Pour les psycholinguistes cognitivistes, les activités métalinguistiques constituent un sous-domaine de la métacognition qui concerne le langage et son utilisation. Ce sous-domaine comprend les activités de réflexion sur le langage ainsi que les activités de contrôle conscient et de planification intentionnelle par le sujet de ses propres processus de traitement linguistique (en compréhension ou en production).

  • APPRENTISSAGE DE LA PRODUCTION ÉCRITE DE TEXTES

    • Écrit par Denis ALAMARGOT, Lucile CHANQUOY
    • 10 531 mots

    De même, le rôle de la métacognition reste mal connu. De futures modélisations de l’apprentissage de la production écrite, prenant en compte l’aspect dynamique et procédural de l’activité, devront être envisagées, en lien avec les disciplines connexes de la psychologie.

  • MÉMOIRE CHEZ L'ENFANT

    • Écrit par Francis EUSTACHE
    • 13 494 mots

    Ce point souligne l’importance de la métacognition, c’est-à-dire la connaissance dont nous disposons sur nos propres processus cognitifs. Enfin, la consolidation des connaissances et des procédures implique nécessairement des périodes de sommeil pendant lesquelles se renforce la connectivité neuronale. Aussi, la dette chronique de sommeil, fréquemment observée à l’adolescence, a des effets néfastes sur l’attention, les fonctions exécutives et la mémoire.

  • TROUBLES SCHIZOPHRÉNIQUES

    • Écrit par Pierre-Michel LLORCA
    • 39 607 mots

    Les interventions sont centrées sur l’attention, la mémoire, les fonctions exécutives, la cognition sociale et la métacognition. De nombreux programmes ont été développés, permettant soit des interventions de groupe, soit des interventions individuelles. Leur choix peut se faire en fonction du profil cognitif des patients, et de la phase évolutive de la maladie.

Recherche alphabétique

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.