Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Mésocarpe

  • Nom masculin singulier

Définition

  1. en botanique, partie charnue du fruit entre l'épiderme et le noyau

"mésocarpe" dans l'encyclopédie

  • JUGLANDALES

    • Écrit par Gérard AYMONIN
    • 8 505 mots
    • 2 médias

    Le fruit est une sorte de drupe, comprenant une partie externe (mésocarpe et épicarpe) charnue, verte et une partie interne fortement lignifiée, très dure (endocarpe), qui constitue la « noix » proprement dite. Celle-ci est une coque bivalve assez ornementée, dont la cavité interne est très incomplètement divisée par des cloisons imparfaites ; elle contient l'amande comestible ou graine ; cette dernière est recouverte d'un tégument vascularisé et sa partie interne (ou cerneaux) est formée des deux cotylédons bilobés, à structure sinueuse ; il n'y a pas d'albumen et la germination est hypogée.

  • PALMALES

    • Écrit par Jacques MIÈGE
    • 15 506 mots
    • 9 médias

    Le mésocarpe est épais et fibreux (coïr de la noix de coco), fibreux et oléagineux (palmier à huile), succulent et sucré (datte). L'endocarpe, très fin chez la datte, est osseux chez la noix de coco et présente alors des opercules de germination. Les fruits de Borassus et de Latania sont des drupes à trois noyaux. Les drupes monospermes des Lépidocaryoïdées sont recouvertes d'écailles dures, disposées en ordre spiralé.

  • FRUITS

    • Écrit par Jean-Luc REGNARD, Roger ULRICH, Universalis
    • 43 784 mots
    • 13 médias

    La structure histologique des fruits charnus à maturité est caractérisée par l'existence d'un épiderme externe ou épicarpe cutinisé et parfois cireux (pruine des prunes et des raisins) et d'un parenchyme à grandes cellules à paroi mince et à vacuole très développée (mésocarpe). L'épiderme interne (endocarpe) et les couches de parenchyme contiguës (mésocarpe interne) peuvent se différencier en cellules ou en fibres à paroi épaisse et lignifiée dont l'ensemble forme un noyau (cerise) ; le terme d'endocarpe est parfois employé pour désigner le noyau tout entier.

  • CORPS GRAS

    • Écrit par Eugène UCCIANI
    • 27 933 mots
    • 6 médias

    Le mésocarpe, ou partie charnue du fruit, contient l'huile de palme. Le noyau est une coque dure qui renferme le palmiste, graisse végétale de composition différente de celle de l'huile. Le palmier à huile est particulièrement cultivé en Afrique, en Indonésie et en Malaisie. Avec une production mondiale de 10 millions de tonnes, l'huile de palme était, en 1989, le sixième corps gras au monde.

  • RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES Réserves végétales

    • Écrit par Jacques MIÈGE
    • 47 390 mots
    • 13 médias

    Métabolisme des substances de réserve Réserves lipidiques Les lipides ou corps gras sont emmagasinés dans les cotylédons, l'albumen, plus rarement dans le périsperme ou l'axe hypocotylé ou encore dans le mésocarpe du fruit (olive, palmier à huile) ; les plantes dites oléagineuses en renferment ainsi de grandes quantités. Les teneurs en matières grasses sont sujettes à variation, étant influencées par les facteurs saisonniers et géographiques, d'une part, et par les facteurs génétiques, d'autre part.

Recherche alphabétique

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.