Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Lypémanie

Nom féminin singulier

(vieilli) mélancolie pathologique

"LYPEMANIE" dans l'encyclopédie

ESQUIROL JEAN ÉTIENNE DOMINIQUE (1772-1840)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 484 mots

des délires partiels (ou mélancolie) le délire triste, qu'il appelle « lypémanie », des « monomanies », ou délires localisés à une idée délirante prévalente, qui ont un succès et une extension malheureusement indéfinis, leur spécificité finissant par ne reposer que sur un thème délirant ou unLire la suite

GEORGET ÉTIENNE JEAN (1795-1828)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 468 mots

. Ce sont : l'idiotie, ou insuffisance congénitale du développement intellectuel ; la manie, ou délire général avec excitation ; la monomanie, ou délire partiel, dont l'une des formes est le délire triste, appelé « lypémanie » par Esquirol, mélancolie par tous les auteurs antérieurs ; la démence, ou affaiblissementLire la suite

MÉLANCOLIE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 3 000 mots
  •  • 2 médias

fait de la tradition des humeurs, bannirent de leur vocabulaire jusqu'au mot même de mélancolie, qu'ils remplacèrent par « monomanie triste » ou « lypémanie ». Le vocable de mélancolie fut donc laissé aux philosophes et aux poètes, ce qui explique peut-être la suspicion qu'il suscite encore de nos joursLire la suite

PARANOÏA (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Jacques POSTEL
  •  • 3 137 mots

des «  monomanies » créé par J. E. Esquirol pour bien distinguer la mélancolie, ou lypémanie (délire triste), des délires monomaniaques dont la monomanie de persécution était une des formes les plus fréquentes. F. Leuret insiste le premier sur la distinction entre les délirants « incohérentsLire la suite