Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Isosporie

Nom féminin singulier

en botanique, caractère des espèces isosporées, dont les spores sont d'une seule sorte

"ISOSPORIE" dans l'encyclopédie

ISOSPORIE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 138 mots

Chez les cryptogames vasculaires, la plupart des fougères (sauf les hydroptéridales, c'est-à-dire les fougères aquatiques avec leurs deux familles : les marsiliacées et les salviniacées), ainsi que les prêles produisent un seul type de spores. Celles-ci germent en produisant des gamétophytes bisexués où se côtoient des organes mâles (anthéridies) […] Lire la suite

ARTHROPHYTES ou SPHÉNOPHYTES

  • Écrit par 
  • Édouard BOUREAU
  •  • 2 610 mots
  •  • 5 médias

Lesprêles (genre Equisetum), communément appelées « queues-de-cheval », sont actuellement les seules représentantes des Articulées ou Arthrophytes qui forment l'un des rameaux du vaste ensemble des Cryptogames vasculaires ou Ptéridophytes. Les Arthrophytes ont jadis connu une expansion extraordinaire à l'époque carbonifère où elles constituèrent une grande partie de la flore ho […] Lire la suite

MONILOPHYTES ou POLYPODIOPHYTES

  • Écrit par 
  • Jean-Yves DUBUISSON, 
  • Sabine HENNEQUIN
  •  • 6 518 mots
  •  • 12 médias

des Monilophytes Hétérosporie, hétéroprothallie Chez la majorité des fougères, les sporanges sont tous de même taille et produisent des spores également de même taille qui germeront pour donner un gamétophyte (ou prothalle) potentiellement bisexué. On parle donc d’isosporangie (pour les sporanges), isosporie […] Lire la suite

HÉTÉROSPORIE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 226 mots

(macrospores) sont génétiquement femelles. Par rapport à l'isosporie, évolutivement archaïque (cas des équisétales), l'hétérosporie représente un progrès dans la différenciation sexuelle des cellules sporogènes d'où proviendront les gamétophytes, c'est-à-dire les structures haploïdes (n […] Lire la suite