Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Irréaliste

Nom singulier invariant en genre, Adjectif singulier invariant en genre

Employé comme adjectif
qui manque de sens de la réalité
école artistique s'efforçant de ne pas faire référence au réel
Employé comme nom
personne qui manque fréquemment de sens de la réalité
artiste s'efforçant de ne pas faire référence au réel

"IRREALISTE" dans l'encyclopédie

BELGIQUE - Lettres françaises

  • Écrit par 
  • Marc QUAGHEBEUR, 
  • Robert VIVIER
  •  • 17 541 mots
  •  • 3 médias

que l'exotisme belge a le mieux révélé sa nature irréaliste. Moins historique et paysagère que dans le pittoresque de De Coster ou dans le lyrisme épique de Verhaeren, pas du tout idyllique et naïve comme dans les vers de Max Elskamp, la Flandre (pas toujours nommée d'ailleurs) du premier théâtre […] Lire la suite

FAUVISME

  • Écrit par 
  • Michel HOOG
  •  • 4 010 mots
  •  • 1 média

, de Derain commence à se préciser, Monet, Renoir, Guillaumin peignent et exposent des tableaux où la couleur se fait plus haute, irréaliste, arbitraire. Quant au néo-impressionnisme, il semble qu'on ait longtemps négligé son influence sur les fauves. Matisse, comme tous les peintres de sa génération, a […] Lire la suite

MANIÉRISME

  • Écrit par 
  • Sylvie BÉGUIN, 
  • Marie-Alice DEBOUT
  •  • 10 194 mots
  •  • 28 médias

dans son œuvre (Vertumne et Pomone, Poggio a Cajano, 1521) ; à partir de la Passion du Christ (chartreuse de Galuzzo, apr. 1522), de la Déposition (Santa Felicità, Florence), son art, de plus en plus irréaliste, va trouver son aboutissement extrême […] Lire la suite

VUILLARD ÉDOUARD (1868-1940)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 1 741 mots

art profondément irréaliste, empruntant à Gauguin et à l'école de Pont-Aven le « synthétisme » de leurs aplats de couleurs, parfois cloisonnés de cernes épais. C'est l'année où Maurice Denis formule sa fameuse définition du tableau, « surface plane, recouverte de couleurs en un certain ordre […] Lire la suite