Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Irae

dans l'expression "dies irae", chant de l'office des morts dans la religion catholique

"IRAE" dans l'encyclopédie

REQUIEM

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 1 312 mots
  •  • 1 média

de trois vers, tranche par son inspiration dramatique et pathétique sur l'ensemble des autres textes, orientés vers la supplication et l'espérance. (Il a souvent été composé isolément par les musiciens.) En voici quelques vers : Dies irae, dies illa Solvet saeclum in favilla Teste David cum Sibylla […] Lire la suite

DREYER CARL

  • Écrit par 
  • Jean COLLET
  •  • 1 342 mots
  •  • 2 médias

de Dies irae que dans le monde rural d'Ordet ou la bourgeoisie 1900 de Gertrud. Un carcan de plomb étouffe tout ce qui pourrait être un cri du cœur. Le silence forcé où se mouvaient les fantômes humains de […] Lire la suite

Requiem en ut majeur, GOUNOD (Charles)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 518 mots

d'oratorio, dont l'essence spirituelle se séparera peu à peu de sa prime fonction cultuelle (Berlioz, Verdi, Dvorák). Gounod, Fauré et Duruflé rendront à ce genre sa dimension liturgique. Forme - Dies irae Du latin, signifiant «jour de colère», le Dies irae est l'une des cinq séquences conservées […] Lire la suite

ÉROTISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX, 
  • René MILHAU, 
  • Jean-Jacques PAUVERT, 
  • Mario PRAZ, 
  • Jean SÉMOLUÉ
  •  • 19 795 mots
  •  • 7 médias

Innombrables sont les avatars d'Érôs dont la définition heuristique pourrait être : le désir ascensionnel. Or, ce désir – il se confond ici avec le regard olympien – anime les philosophies du concept ; il est à l'œuvre dans les théologies de l'histoire qui lisent synoptiquement les événements, comme dans les techniques qui, prenant l'homme pour matériau, prétendent ployer selon […] Lire la suite