Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Ionienne

Nom féminin singulier, Adjectif féminin singulier

Employé comme adjectif
se dit d'une branche du peuple grec
relative à l'Ionie et aux colonies grecques fondées par des villes ioniennes, notamment en parlant de philosophie et d'architecture
Employé comme nom
cette philosophie et cette architecture

"IONIENNE" dans l'encyclopédie

DINARIDES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 5 738 mots
  •  • 1 média

Les Dinarides, qui doivent leur nom au mont Dinara (1 830 m), en Croatie, correspondent à la partie principale de la péninsule balkanique en façade des mers Adriatique et Ionienne, c'est-à-dire à l'ancienne Yougoslavie, à l'Albanie et à la Grèce. Du point de vue géographique, les Dinarides forment […] Lire la suite

ASTRONOMIE

  • Écrit par 
  • James LEQUEUX
  •  • 11 308 mots
  •  • 20 médias

, et il est parfois difficile de retrouver, au travers des commentaires de leurs successeurs, la pensée originale des premiers philosophes et savants. L'école ionienne Le premier grand nom de la science grecque est celui de Thalès (env. 625-547 av. J.-C.), fondateur de l'école ionienne, qui fleurit à Milet, en Asie […] Lire la suite

MÉDITERRANÉE MER

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • François DOUMENGE, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • Universalis
  •  • 4 808 mots
  •  • 9 médias

de l'ensemble corso-sarde –, voire la mer Ionienne et la mer de Libye, peut-être héritées de l'ancienne Téthys, océan aujourd'hui disparu qui séparait l'Eurasie des continents méridionaux dont l'Afrique, et qui achève peut-être de disparaître dans la subduction des arcs égéen et tyrrhénien (cf […] Lire la suite

ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 16 981 mots
  •  • 10 médias

. La protohistoire d'une cité ionienne Les hommes l'occupent tôt : un habitat de la fin du Néolithique, analogue à ceux de Thessalie, est attesté sur l'Acropole par des citernes creusées dans le roc du versant nord. L'Attique est ensuite conquise (vers 2600) par des migrateurs venus d'Anatolie, qui submergent […] Lire la suite