Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Invivable

Adjectif singulier invariant en genre

très difficile à vivre, insupportable
familièrement, où il ne sera pas agréable de vivre

"INVIVABLE" dans l'encyclopédie

BURLESQUE COMÉDIE, cinéma

  • Écrit par 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 3 072 mots
  •  • 9 médias

dans son environnement, le décor de la vie moderne, à la fois invivable et beau, notre décor qui devient alors le vrai sujet du film. L'efficacité comique serait elle-même sacrifiée au profit de la liberté du spectateur, à qui on n'impose plus le rire, ni l'émotion, mais une sorte de contemplation […] Lire la suite

CANADA - Réalités socio-économiques

  • Écrit par 
  • Ludger BEAUREGARD, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 12 409 mots
  •  • 10 médias

Le Canada est un immense pays nordique, le plus vaste d'Amérique. Il est non seulement riche en espace mais aussi en ressources naturelles et, paradoxalement, il est très peu peuplé : c'est le plus grand pays le moins peuplé du monde. Son trait géographique le plus marquant demeure cependant le fait qu'il soit voisin de la première grande puissance mondiale, les États-Unis d'Amérique.Le Canada app […] Lire la suite

ÉLEUSIS

  • Écrit par 
  • Marie DELCOURT
  •  • 2 031 mots

au culte rival que les empereurs chrétiens combattront. En 364, Valentinien interdit tous les rites nocturnes ; son proconsul le prie d'autoriser ceux d'Éleusis, sans lesquels la vie en Grèce serait « invivable ». Mais déjà l'universelle aspiration au salut se portait vers la religion nouvelle. À la fin du ve siècle, il ne restait rien du sanctuaire qui avait été transformé en cimetière chrétien. […] Lire la suite

ESPAGNE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean CASSOU, 
  • Corinne CRISTINI, 
  • Jean-Pierre RESSOT
  •  • 13 803 mots
  •  • 4 médias

certes pas d'une attitude construite à la manière de Sartre ou de Mounier, mais plutôt d'un existentialisme embryonnaire servant de position obligée face à une situation invivable. À la fin de la Seconde […] Lire la suite