Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Infatué

Adjectif masculin singulier, Verbe au participe passé masculin singulier

prétentieux, trop pénétré de ses propres mérites

Forme dérivée du verbe infatuer


"INFATUE" dans l'encyclopédie

BONAPARTE JOSEPH (1768-1844) roi de Naples (1806-1808) puis d'Espagne (1808-1813)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 405 mots
  •  • 1 média

charmant, bien qu'un peu infatué, sur lequel on ne peut guère compter. « Aussi suffisant qu'insuffisant », dira plus tard de lui Talleyrand. Ensuite, à chaque étape de sa carrière, Napoléon hisse gentiment — trop gentiment ? — Joseph sur les marches de son propre piédestal. Joseph en est-il ravi […] Lire la suite

MARTIN DEAN (1917-1995)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 819 mots

, comme le crooner infatué de Kiss Me, Stupid (Embrasse-moi, idiot, 1964) de Billy Wilder. Les années 1980 vont progressivement se transformer en chemin de croix pour Dean Martin, qui ne fait bientôt plus de cinéma ni de télévision. À sa brouille avec Frank Sinatra s'ajoutent […] Lire la suite

PASCAL BLAISE (1623-1662)

  • Écrit par 
  • Dominique DESCOTES, 
  • François RUSSO
  •  • 8 433 mots
  •  • 2 médias

moral de l'honnête homme : le style naturel, contraire à la fois au bouffon et à l'enflé, donne au lecteur l'agréable surprise de rencontrer, au lieu d'un auteur infatué de ses livres, un homme qui sait répondre aux besoins d'autrui. Les Provinciales (1656-1657) témoignent […] Lire la suite

RICHARDSON SAMUEL (1689-1761)

  • Écrit par 
  • Jean DULCK
  •  • 1 256 mots
  •  • 1 média

déclencher les sarcasmes de Henry Fielding et pousser celui-ci à écrire un anti-Pamela, The History of Joseph Andrews. La carrière des deux grands écrivains est étrangement parallèle. Si Richardson, quelque peu hautain et infatué de lui-même, n'aima jamais son rival, il ne fut […] Lire la suite