Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Eutectoïde

Adjectif singulier invariant en genre

en chimie, qualifie un point d'un diagramme d'état qui correspond à la transformation réversible d'une phase solide en deux phases solides
alliage dont la composition est telle qu'il subisse ou ait subi la transformation eutectoïde

"EUTECTOIDE" dans l'encyclopédie

ACIER - Technologie

  • Écrit par 
  • Louis COLOMBIER, 
  • Gérard FESSIER, 
  • Guy HENRY, 
  • Joëlle PONTET
  •  • 14 170 mots
  •  • 13 médias

remarquable doit être noté, correspondant à la teneur de 0,8 p. 100 de carbone. Ce point est dit eutectoïde ; les aciers qui contiennent moins de 0,8 p. 100 de carbone sont dits hypoeutectoïdes et ceux qui sont plus riches en carbone, hypereutectoïdes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acier-technologie/#i_0

MÉTAUX - Superplasticité des métaux

  • Écrit par 
  • Georges CIZERON
  •  • 6 872 mots
  •  • 23 médias

analysé ce genre de phénomènes sur un acier à teneur eutectoïde, sollicité mécaniquement durant les transformations de type perlitique, bainitique ou martensitique. Des conclusions similaires ont été mentionnées pour des aciers plus complexes, contenant en particulier du chrome. – Ductilité exagérée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaux-superplasticite-des-metaux/#i_0

CUIVRE

  • Écrit par 
  • C.I.C.L.A., 
  • Jean-Louis VIGNES
  •  • 8 201 mots
  •  • 4 médias

, la phase δ apparaît en quantité croissante sous une forme associée avec la phase α dans un eutectoïde α + δ. Les caractéristiques mécaniques des bronzes dépendent principalement de la teneur en composé δ. Bronzes complexes Les principaux éléments d'addition sont le phosphore, le zinc et le plomb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuivre/#i_0

MOLYBDÈNE

  • Écrit par 
  • Fernand MARATRAY
  •  • 2 652 mots
  •  • 8 médias

sur le système Fe-C Le molybdène se dissout dans le fer pur, distord le réseau et augmente la dureté. Dans les alliages Fe-C, il tend à fermer la zone γ (fig. 3) ; en conséquence, le point A3 est relevé et la composition de l'eutectoïde est déplacée vers une plus basse teneur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/molybdene/#i_0