Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Épicier

Nom masculin singulier

(vieilli) celui qui faisait le commerce des épices
commerçant, détaillant ou grossiste, de produits d'épicerie
Expressions autour de ce mot
c'est un épicier : c'est quelqu'un qui ne pense qu'à gagner de l'argent petitement

"EPICIER" dans l'encyclopédie

LE FABULEUX DESTIN D'AMÉLIE POULAIN (J.-P. Jeunet)

  • Écrit par 
  • JOEL_MAGNYJoëlMAGNYcritique et historien de cinéma, chargé de cours à l'université de Paris-VIII, directeur de collection aux <it>Cahiers du cinéma</it>
  •  • 980 mots
  •  • 1 média

monde » gai et mécanique de René Clair. La marge est faible entre la concierge, le boucher, l'épicier, la crémière, l'huissier du Million et la concierge, l'épicier, la tenancière, le peintre du film de Jeunet. Quant au décor, son utilisation rejoint effectivement l'esthétiqueLire la suite

LA VISITE DE LA VIEILLE DAME, Friedrich Dürrenmatt - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • DAVID_LESCOTDavidLESCOTécrivain, metteur en scène, maître de conférences à l'université de Paris-X-Nanterre
  •  • 760 mots
  •  • 1 média

la plus en vue, l'épicier Alfred Ill, prochainement promis à la charge de maire, et qui fut l'amant de Claire, d'user de ses talents de persuasion. La richissime excentrique, débarquée du train en compagnie de son septième mari et de ses domestiques aux allures de bouffons, promet une somme faramineuse, àLire la suite

ARKOUN MOHAMMED (1928-2010)

  • Écrit par 
  • CHRISTIAN_HERMANSENChristianHERMANSENéditeur à l'Encyclopædia Universalis
  •  • 1 033 mots

l'islam, lui firent beaucoup d'ennemis. Né dans une famille nombreuse et pauvre de Taourirt-Mimoun, petit village de Kabylie situé au pied du Djurdjura (Algérie, province de Tizi-Ouzou), Mohammed Arkoun était, comme il tenait à le rappeler, le fils d'un petit épicier. Encouragé par son instituteur àLire la suite

BERNHARD THOMAS (1931-1989)

  • Écrit par 
  • CLAUDE_PORCELLClaudePORCELLancien élève de l'École normale supérieure, agrégé d'allemand, maître de conférences de littérature allemande à l'université de Paris-Sorbonne
  •  • 1 891 mots
  •  • 2 médias

brusquement en 1947, par une de ces décisions en faveur de « la direction opposée » dont il fera un système. Travaillant alors comme apprenti épicier dans une boutique en sous-sol située dans une banlieue ouvrière, il contracte en 1949 une pleurésie qui se transforme bientôt en tuberculose pulmonaireLire la suite