Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Cousin

Nom masculin singulier

personne ayant en commun un couple d'ancêtres avec une autre, sans en être le frère ou la sœur
en zoologie, moustique de la famille des culicidés (culex)

"COUSIN" dans l'encyclopédie

COUSIN JEAN, LE PÈRE (1490 env.-env. 1560) & LE FILS (1522 env.-env. 1594)

  • Écrit par 
  • Michèle GRANDIN
  •  • 448 mots

Après avoir travaillé comme géomètre en 1526 dans sa ville natale de Sens, où il séjourne jusqu'en 1540, et après avoir réalisé des cartons pour les vitraux de la cathédrale de Sens et un retable pour l'abbaye de Vauluisant en 1530, Jean Cousin le Père s'installe vers 1540 à Paris où il exécuteLire la suite

COUSIN VICTOR (1792-1867)

  • Écrit par 
  • Louise LAMBRICHS
  •  • 793 mots

Fils d'un ouvrier joaillier, Victor Cousin, après de brillantes études secondaires au lycée Charlemagne, entre, en 1810, à l'École normale supérieure, où il subit l'influence durable de Pierre Laromiguière ; celui-ci l'initia à la pensée de Locke et de Condillac, lui apportant la révélationLire la suite

LE COUSIN PONS, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 360 mots
  •  • 1 média

Dernier roman achevé et publié par Balzac (1799-1850), Le Cousin Pons paraît en feuilleton de mars à mai 1847. Une première ébauche en a été rédigée un an plus tôt, alors que l'auteur vient de traverser uneLire la suite

PHILOSOPHIE

  • Écrit par 
  • Jacques BILLARD, 
  • Jean LEFRANC, 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 21 041 mots
  •  • 8 médias

oublié, Victor Cousin. Comprendre les enjeux contemporains de cet enseignement suppose qu'on remonte à cette double source. Il y a eu, avant ces dates, un enseignement de philosophie, mais il était dispensé dans des établissements qu'on ne peut pas tout à fait appeler secondaires, et, surtoutLire la suite