Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Coulpe

Nom féminin singulier

péché volontaire qui entraîne la perte de la grâce religieuse
Expressions autour de ce mot
battre sa coulpe : manifester son remords
dire sa coulpe : autocritique publique se pratiquant dans certains ordres religieux

"COULPE" dans l'encyclopédie

COPTES

  • Écrit par 
  • Pierre DU BOURGUET, 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 6 983 mots
  •  • 2 médias

, le silence et le travail, la mortification et la coulpe, l'obéissance au supérieur, le comportement de l'ascète dans la maladie, les voyages et les rapports avec les parents. L'auteur copte le plus important par le volume de son œuvre comme par son originalité est Chenouté, le réformateur du CouventLire la suite

CULPABILITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 9 666 mots
  •  • 1 média

humain et dans la coulpe sous le signe de laquelle nous vivons, les stigmates en nous du commerce symbolique dont Lévi-Strauss ne décrivait ainsi que la projection sociologique : « La prohibition de l'inceste est moins une règle qui interdit d'épouser mère, sœur ou fille qu'uneLire la suite

DÉLIE, Maurice Scève - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Yvonne BELLENGER
  •  • 828 mots

physique n'épargne pas l'amant, et on peut même comprendre qu'il a reçu ce que les troubadours appelaient le don de merci : « Ta coulpe fut, et ma bonne aventure » (dizain 287). La poésie de Scève est difficile. L'auteur de la Délie reprend sans doute les images et parfoisLire la suite

HONNEUR

  • Écrit par 
  • Marie-France MURAWA-WULFING
  •  • 2 340 mots

chrétien qui remet tout à Dieu, le suprême Seigneur. À l'heure de mourir, Roland bat sa coulpe, prie et offre à Dieu son gant droit... Lorsque, au xvie siècle, les humanistes dominent la pensée intellectuelle, lorsque la culture savante l'emporteLire la suite