Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Coulombienne

Adjectif féminin singulier

en physique, relative à l'énergie électrostatique s'exerçant entre deux charges électriques

"COULOMBIENNE" dans l'encyclopédie

NUCLÉAIRE (PHYSIQUE) - Noyau atomique

  • Écrit par 
  • Luc VALENTIN
  •  • 10 317 mots
  •  • 17 médias

deux nucléons, quel que soit leur état de charge électrique, leur intensité est environ mille fois plus grande que celle de la répulsion coulombienne qu'exercent deux protons l'un sur l'autre. En dernière analyse, cette propriété de l'interaction nucléon-nucléon rend compte, pour l'essentielLire la suite

MATIÈRE (physique) - État solide

  • Écrit par 
  • Daniel CALÉCKI
  •  • 8 607 mots
  •  • 13 médias

cristallisent respectivement dans les systèmes cubique face centré (c.f.c.) et cubique centré (c.c.). Quelle est l'origine de cette différence ? Le calcul de l'énergie potentielle d'interaction coulombienne des N ions d'un cristal, portant les charges + et –, a été effectué par E. Madelung. Cette énergieLire la suite

NEUTRON

  • Écrit par 
  • Bernard SILVESTRE-BRAC
  •  • 2 268 mots

configuration devient stable car la répulsion coulombienne est inopérante : ce type d'étoile, de 10 km de rayon, est en fait un gigantesque noyau de A = 1057 et d'une densité voisine de 1014 g/cm3. Les pulsars, radiosourcesLire la suite

NUCLÉOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE
  •  • 5 437 mots
  •  • 6 médias

incidente a une probabilité non nulle de se trouver au-delà de la barrière de Coulomb qui serait infranchissable si la nature obéissait à la mécanique classique préquantique. À mesure que l'énergie ou la vitesse relative des particules augmente, la barrière coulombienne devient plus minceLire la suite