Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Contreplaqué

Nom masculin singulier, Verbe au participe passé masculin singulier

en menuiserie, matériau obtenu par contreplacage, application de placage sur une surface de bois en plaçant le fil du placage à l'inverse du fil de la surface de bois
(adj.) qualifie un matériau de mauvaise qualité, de peu de valeur

Forme dérivée du verbe contreplaquer


"CONTREPLAQUE" dans l'encyclopédie

TÉLÉOSTÉENS ET HOLOSTÉENS

  • Écrit par 
  • Yves FRANÇOIS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 7 315 mots
  •  • 19 médias

 ; cette structure, qui évoque un contreplaqué, se présente sous deux variantes. La plus simple montre seulement deux orientations des fibres, à peu près perpendiculaires (contreplaqué orthogonal). L'autre disposition est plus compliquée : d'une strate à la suivante, l'orientation varie d'un angle àLire la suite

CHAISES ET FAUTEUILS EAMES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 83 mots

1945 Chaises, tabourets et table pour enfants, contreplaqué moulé. 1946 Chaise DCM, contreplaqué moulé. 1948 « La Chaise », plastique. 1950 Chaise en fil de fer ; siège DSS. 1956Lire la suite

HERBULOT JEAN-JACQUES (1909-1997)

  • Écrit par 
  • Éric VIBART
  •  • 604 mots

pour cette école de voile, Herbulot travaille la technique de construction et crée en 1952 le Vaurien, premier dériveur en contreplaqué construit sans charpente. La taille de ce bateau (4,08 m de longueur et 1,47 m de largeur) est déterminée par celle des plus grandes feuilles de contreplaquéLire la suite

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • E.U., 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 56 382 mots
  •  • 34 médias

Issu, comme tous les arts de l'Extrême-Orient, de la Chine qui lui a fourni techniques et modèles, l'art japonais se distingue, cependant, par l'originalité de ses créations.Son développement est scandé de périodes d'absorption, où se manifeste un intérêt avide pour les formules étrangères, et de périodes d'adaptation au cours desquelles se dégagent les teLire la suite