Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Cabotinage

Nom masculin singulier

familièrement, comportement de cabotin, théâtral

"CABOTINAGE" dans l'encyclopédie

QUEIRÓS JOSÉ MARIA EÇA DE (1845-1900)

  • Écrit par 
  • António COIMBRA MARTINS
  •  • 2 592 mots

médiocre. Licencié, il s'établit à Lisbonne, fréquentant les milieux de la bohème et de la littérature, et commença à publier dans les journaux de la capitale des chroniques et des esquisses remarquables par leur cabotinage. Comme le succès ne venait pas, il changea de ville : en 1867, il dirigeait àLire la suite

L'ANGE BLEU, film de Josef von Sternberg

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 985 mots

Immanuel Rath qu'incarne, non sans cabotinage, le très célèbre Emil Jannings. Jannings est la grande star allemande de l'époque. Il a été Le Dernier des hommes (Der letzte Mann, 1924), Tartuffe (1925) et même le diable de Lire la suite

ARRAU CLAUDIO (1903-1991)

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 924 mots
  •  • 1 média

, trop friand de virtuosité et de cabotinage. Jamais Arrau ne cherchera à plaire au public. À la fin des hostilités, il reprend ses tournées dans le monde entier : Australie, Afrique du Sud, Europe, Japon. Lorsque le général Pinochet s'empare du pouvoir au Chili, il renonce à sa nationalitéLire la suite

BÉCAUD GILBERT (1927-2001)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 823 mots

d'Émile Ajar, qui rencontrèrent un vrai succès à Broadway. Retenons la création d'un personnage dont le goût pour la théâtralisation, détonant mélange de sincérité et de cabotinage, a su exprimer l'amour de la vie, le bonheur ou l'amertume de l'amour (Mes Mains, Et maintenantLire la suite