Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Autotrophie

Nom féminin singulier

en biologie, qualité de ce qui est autotrophe, ce qui se développe à partir ses éléments minéraux

"AUTOTROPHIE" dans l'encyclopédie

AUTOTROPHIE & HÉTÉROTROPHIE

  • Écrit par 
  • ALEXIS_MOYSEAlexisMOYSEprofesseur honoraire à l'université de Paris-Sud, correspondant de l'Académie des sciences
  •  • 2 501 mots
  •  • 2 médias

qui caractérise les autotrophes. Les hétérotrophes ont un besoin absolu de substances organiques tandis que l'autotrophie est pour les autotrophes une capacité et non une nécessité : on peut cultiver un végétal vert en lui fournissant du glucose comme unique source de carbone. Aussi est-il préférable de parlerLire la suite

NUTRITION

  • Écrit par 
  • RENE_HELLERRenéHELLERprofesseur honoraire de physiologie végétale à l'université de Paris-VII, membre de l'Académie d'agriculture, 
  • RAYMOND_JACQUOTRaymondJACQUOTdirecteur d'institut au C.N.R.S., 
  • ALEXIS_MOYSEAlexisMOYSEprofesseur honoraire à l'université de Paris-Sud, correspondant de l'Académie des sciences, 
  • MARC_PASCAUDMarcPASCAUDdocteur ès sciences, professeur honoraire à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie
  •  • 13 665 mots
  •  • 17 médias

les végétaux supérieurs d'assimiler l'azote nitrique (autotrophie à l'azote), démontrée par l'agronome français Boussingault en 1860, constitue une des grandes originalités des végétaux. La réduction des nitrates (passage de NO3 à NHLire la suite

PARASITISME

  • Écrit par 
  • CLAUDE_COMBESClaudeCOMBESprofesseur de biologie à l'université de Perpignan, 
  • LOUIS_EUZETLouisEUZETdocteur ès sciences, professeur de biologie à l'université des sciences et techniques du Languedoc, Montpellier, 
  • GEORGES_MANGENOTGeorgesMANGENOTprofesseur honoraire à l'université de Paris-XI
  •  • 6 247 mots
  •  • 4 médias

, du parasitisme se manifeste souvent à l'état presque pur. De l'autotrophie au parasitisme Les faits précédemment relatés ne concernent que des organismes aplastidiés, fondamentalement hétérotrophes : l'évolution du parasitisme à partir du saprophytisme n'est pas surprenante, et l'on comprendLire la suite

ACTINOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • HUBERT_A._LECHEVALIERHubert A.LECHEVALIERProfessor of microbiology Rutgers, The State University of New Jersey
  •  • 3 467 mots
  •  • 3 médias

sont capables aussi de croissance chimio-autotrophique utilisant l'oxydation de l'hydrogène comme source d'énergie et le gaz carbonique comme source de carbone. Ce genre de chimio-autotrophie facultative n'est pas limitée aux Actinomycètes mais se retrouve dans de nombreux groupes de BactériesLire la suite