Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Autocensure

Nom féminin singulier, Verbe à l'indicatif présent 1e personne du singulier

en psychanalyse, fait de s'interdire de dire

Forme dérivée du verbe autocensurer


"AUTOCENSURE" dans l'encyclopédie

HOLLYWOOD

  • Écrit par 
  • Joël AUGROS, 
  • Francis BORDAT
  •  • 7 748 mots
  •  • 9 médias

des censures locales ou d'État (de plus en plus nombreuses et virulentes au début des années 1920) en mettant sur pied un code interne d'autocensure – qui trouvera sa forme définitive en 1930. Dans l'« usine à rêves » des années 1920, les artistes du muet conservent une marge importante de libertéLire la suite

CENSURE (art)

  • Écrit par 
  • Julie VERLAINE
  •  • 2 632 mots
  •  • 4 médias

, quels que soient leur organisation juridique et leur effet pratique. La censure avance désormais masquée : le protectionnisme économique, la tutelle académique, l'instrumentalisation politique, les condamnations juridiques peuvent être ses outils, sans oublier la voix des médias ou l'autocensureLire la suite

UKRAINE

  • Écrit par 
  • Annie DAUBENTON, 
  • Iryna DMYTRYCHYN, 
  • Lubomyr A. HAJDA, 
  • Georges LUCIANI, 
  • Yann RICHARD
  •  • 37 641 mots
  •  • 13 médias

Si l'on excepte la Russie, l'Ukraine est le plus vaste pays d'Europe. C'est aussi un des plus peuplés. En raison de sa situation géographique, elle fut longtemps un État tampon, aux confins d'aires d'influences politiques et culturelles variées, voire antagonistes, comme l'attestent par exemple la géographie religieuse, linguistique et électorale. Ces influences resurgissent au début du XXILire la suite

11 SEPTEMBRE 2001 (mise en scène A. Meunier)

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 926 mots

en anglais, avant de donner lui-même la version française, à l'exception des paroles d'un chœur restées en langue originale. Le texte fut conçu comme un livret, initialement destiné au musicien Georges Aperghis, finalement créé en 2005 à Los Angeles par Robert Cantarella, malgré l'autocensureLire la suite