Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Auteure

Nom féminin singulier

créatrice, personne dont un objet est l'œuvre (Canada)
écrivaine, créatrice d'une œuvre littéraire (Canada)

"AUTEURE" dans l'encyclopédie

SIDO, Colette - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • GUY_BELZANEGuyBELZANEprofesseur agrégé de lettres
  •  • 1 127 mots

), l'auteure y évoque de nouveau son enfance dans la maison familiale de Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne). Le paradis de l'enfance Sido se présente sous la forme d'un triptyque familial : la première partie est consacrée à la mère de Colette, Sidonie Colette née Landoy, surnomméeLire la suite

LA PLACE, Annie Ernaux - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • GUY_BELZANEGuyBELZANEprofesseur agrégé de lettres
  •  • 1 286 mots

La femme gelée (1981), il s'agit du quatrième livre de l'auteure, sans doute l'un des plus connus. Avec lui, Annie Ernaux (née en 1940) inaugure une démarche littéraire singulière, caractérisée autant par la superposition de comptes rendus d'expériences personnelles – sans en occulter les aspectsLire la suite

BARBARA (1930-1997)

  • Écrit par 
  • MICHEL_P._SCHMITTMichel P.SCHMITTprofesseur émérite de littérature française
  •  • 2 855 mots
  •  • 2 médias

L’auteure-compositrice et interprète Barbara est de ces artistes qui ont fait de la chanson l’apanage d’une poésie populaire capable d’effleurer les émotions juste avant qu’elles ne s’évanouissent. Cette œuvre – à moins qu’il ne s’agisse des marges d’une autofiction impossible – a révélé un styleLire la suite

BLAIS MARIE-CLAIRE (1939- )

  • Écrit par 
  • ANTONY_SORONAntonySORONmaître de conférences, habilité à diriger des recherches, formateur en lettres à l'École supérieure du professorat et de l'éducation, Paris-Sorbonne
  •  • 1 061 mots
  •  • 1 média

traditionnelle des Canadiens français. L’auteure place au premier plan un jeune poète tuberculeux, Jean le Maigre, sorte de double d’Émile Nelligan, le Rimbaud québécois, mort en 1941 dans un hôpital psychiatrique, et une vierge sujette à des crises mystiques, Héloïse. Celle-ci n’échappera à la pesanteurLire la suite