Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Aurique

Adjectif singulier invariant en genre

en marine, en forme de trapèze, pour une voile
contenant de l'or

"AURIQUE" dans l'encyclopédie

EAU RÉGALE

  • Écrit par 
  • DINA_SURDINDinaSURDINauteur
  •  • 224 mots

lieu selon le processus suivant : l'acide nitrique oxyde l'or au cours d'un premier stade ; l'ion aurique Au+++ ainsi obtenu s'associe alors avec l'ion chlorure Cl (provenant de l'acide chlorhydrique) pour former un complexe stable, l'ion tétrachloraurateLire la suite

NAVIGATION MARITIME

  • Écrit par 
  • MICHEL_MOLLAT_DU_JOURDINMichelMOLLAT DU JOURDINdirecteur de l'Institut d'économie des transports maritimes, Arcueil
  •  • 7 608 mots
  •  • 11 médias

e siècle. Les Arabes étaient bons marins et disposaient d'excellents navires, notamment des boutres. La coque, construite en bois de teck, assemblée bord à bord, présente une étrave allongée et une poupe en tableau surélevée ; le gréement, caractéristique (auriqueLire la suite

INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • ANDRE_BOURDEAndréBOURDEprofesseur à l'université de Provence, directeur de l'Institut d'art, 
  • JEAN-LOUIS_MIEGEJean-LouisMIÈGEprofesseur émérite d'histoire à l'université de Provence
  •  • 14 249 mots
  •  • 9 médias

au point certains perfectionnements nautiques (voile aurique, demeurée rectangulaire en Extrême-Orient mais transformée par les Arabes en voile triangulaire improprement dénommée voile « latine »). Ces perfectionnements furent adoptés d'abord dans la péninsule malaise, puis en Indonésie, au SiamLire la suite

TABARLY ÉRIC (1931-1998)

  • Écrit par 
  • E.U.E.U.services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis, 
  • DANIEL_GILLESDanielGILLESjournaliste, rédacteur en chef de la revue <it>Bateaux</it>
  •  • 1 190 mots
  •  • 1 média

son bord. Pen-Duick est d'abord mouillé à La Trinité-sur-Mer (Morbihan), puis sur les rives de l'Odet, où Tabarly construit sa grande chaumière en 1980. La belle coque noire et tonturée, prolongée par le petit bout-dehors, le gréement aurique d'un autre âge, le côté physiqueLire la suite