Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Aurignaco

Interjection

en géologie, préfixe référant à l'aurignacien

"AURIGNACO" dans l'encyclopédie

BREUIL abbé HENRI (1877-1961)

  • Écrit par 
  • DENISE_DE_SONNEVILLE-BORDESDenise deSONNEVILLE-BORDESmaître de recherche à la faculté des sciences de Bordeaux
  •  • 1 011 mots

, etc.). Il établit un classement chronologique de l'art rupestre d'après les superpositions de figures et les comparaisons de style avec les objets d'art mobilier, datés par les niveaux qui les contiennent ; cycle aurignaco-périgordien, avec figures en « profil absolu », avec une seule patteLire la suite

CHÂTELPERRONIEN

  • Écrit par 
  • BERNARD_VANDERMEERSCHBernardVANDERMEERSCHdocteur es sciences, ancien professeur d'anthropologie à l'université de Bordeaux
  •  • 555 mots

eu, au Paléolithique supérieur, deux lignées culturelles qui auraient évolué parallèlement, constituant ce qui a été appelé le cycle aurignaco-périgordien. François Bordes a le premier établi que le Châtelperronien résultait de l'évolution sur place du Moustérien de Tradition acheuléenne. Par la suite il a été montréLire la suite

PALÉOLITHIQUE

  • Écrit par 
  • DENISE_DE_SONNEVILLE-BORDESDenise deSONNEVILLE-BORDESmaître de recherche à la faculté des sciences de Bordeaux
  •  • 10 674 mots

fermes que nulle part ailleurs en Europe, et l'évolution des industries françaises a servi de référence pour la classification des industries dans les autres pays d'Europe. Le début du Paléolithique supérieur est occupé par le cycle des industries aurignaco-périgordiennes. H. Breuil y voyaitLire la suite

PRÉHISTORIQUE ART

  • Écrit par 
  • LAURENCE_DENESLaurenceDENÈSchercheuse en archéologie coréenne (CNRS, U.R.A. n<sup>o</sup> 1474, études coréennes), 
  • JEAN-LOIC_LE_QUELLECJean-LoïcLE QUELLECdocteur en anthropologie-ethnologie-préhistoire, C.N.R.S., U.M.R. 7041, Archéologie et sciences de l'Antiquité, Centre de recherches africaines (université de Paris-I-Sorbonne), 
  • MICHEL_ORLIACMichelORLIACchercheur au C.N.R.S., 
  • MADELEINE_PAUL-DAVIDMadeleinePAUL-DAVIDancien maître de recherche au CNRS, professeure honoraire à l'École du Louvre, chargée de mission au Musée national des arts asiatiques-Guimet, 
  • MICHELE_PIRAZZOLIMichèlePIRAZZOLI-t'SERSTEVENSdirectrice d'études à l'École pratique des hautes études (IV<sup>e</sup> section), 
  • DENIS_VIALOUDenisVIALOUdocteur ès lettres et sciences humaines, professeur de classe exceptionnelle au Muséum national d'histoire naturelle, Paris
  •  • 27 698 mots
  •  • 11 médias

« aurignaco-périgordien », un second plus récent et plus dense « solutréo-magdalénien ». Une abstraction logique excessive ajoutée aux incertitudes chronologiques ruina cette tentative pionnière (1952) qui avait toutefois bien mis en valeur certains critères stylistiques, telle la mise au point graphiqueLire la suite