Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Atterré

Adjectif masculin singulier, Verbe au participe passé masculin singulier

(vieilli) approché de la terre, jeté à terre, accablé

Forme dérivée du verbe atterrer


"ATTERRE" dans l'encyclopédie

DIADORIM, João Guimarães Rosa - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Rita OLIVIERI-GODET
  •  • 1 030 mots

seulement alors... Que Diadorim était un corps de femme, une jeune fille dans sa perfection... je restai atterré. La douleur ne peut pas plus que la surprise. Un coup de crosse. » Au terme de ce parcours à travers le sertão-monde, au cours duquel le narrateur-protagoniste essaie d'ordonner dans une totalité intelligible les multiples facettes du réel, c'est un monde insoupçonné que le lecteur découvre après avoir accompli lui aussi sa propre traversée. […] Lire la suite

GRAVE JEAN (1854-1939)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 408 mots

en Angleterre et adhère sans enthousiasme à une ligue parlementaire pacifiste : il est atterré par l'apathie de la classe ouvrière française. En février 1916, il signe le manifeste des Seize qui contient, ni plus ni moins, une condamnation du militarisme allemand et une constatation résignée de la guerre […] Lire la suite

IRLANDE DU NORD ou ULSTER

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 9 374 mots
  •  • 6 médias

tout entière : l'ambassade anglaise à Dublin est incendiée par une foule déchaînée, tandis qu'au mess des officiers parachutistes d'Aldershot en Angleterre l'I.R.A. officielle fait exploser une voiture piégée qui tue cinq jeunes femmes et un aumônier catholique. Atterré par ce déferlement de violence aveugle […] Lire la suite

LA POUPÉE (I. Kadaré) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHAMPSEIX
  •  • 994 mots
  •  • 1 média

« le Grand Reconstructeur », entreprend des restaurations sans en avoir les moyens, ce qui plonge la famille dans le dénuement. Quant à la mère, elle déclare à son fils atterré : « C'est la maison qui me dévore », ce qui signifie qu'elle meurt d'ennui. Il ajoute que « les maisons telles […] Lire la suite