Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Atrabile

Nom féminin singulier

en médecine, bile noire, censée augmenter la mélancolie, l'irritabilité

"ATRABILE" dans l'encyclopédie

GALIEN CLAUDE (131 env.-env. 201)

  • Écrit par 
  • JACQUELINE_BROSSOLLETJacquelineBROSSOLLETarchiviste documentaliste à l'Institut Pasteur, Paris
  •  • 685 mots

, bile, pituite, atrabile). Sa thérapeutique est diététique et médicamenteuse, et son étude des plantes médicinales gardera le nom de « pharmacie galénique ». Profondément déiste, il admet une philosophie vitaliste douant le corps humain d'un pneuma d'essence divine. Son insistance à évoquer un dieuLire la suite

HIPPOCRATE DE COS (460-env. 370 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • JACQUES_JOUANNAJacquesJOUANNAprofesseur de grec à l'université de Paris-IV-Sorbonne
  •  • 6 889 mots
  •  • 1 média

que le texte grec. Tant que l'hippocratisme a été connu à travers Galien, la théorie hippocratique par excellence fut celle des quatre humeurs (sang, phlegme, bile jaune et bile noire, ou atrabile) composant la nature de l'homme à laquelle on ajoutait celle des quatre tempéraments suivant la prédominanceLire la suite

JONSON BENJAMIN dit BEN (1572-1637)

  • Écrit par 
  • HENRI_FLUCHEREHenriFLUCHÈREdoyen honoraire de la faculté des lettres et sciences humaines d'Aix-en-Provence
  •  • 875 mots

« la comédie des humeurs », opposée à la comédie romanesque si brillante de Shakespeare. Les humeurs sont les quatre fluides de la vieille physiologie (sang, phlegme, bile et atrabile) dont la prédominance dans le corps détermine le tempérament. Lorsque l'équilibre est rompu, l'individu devient bizarreLire la suite

MÉDECINE - Histoire

  • Écrit par 
  • CHARLES_COURYCharlesCOURYprofesseur honoraire à la faculté de médecine de Paris, chaire d'histoire de la médecine
  •  • 8 938 mots
  •  • 19 médias

« humeurs » cardinales – sang, pituite, bile et atrabile –, perturbation dont les effets dépendaient du « tempérament » de l'intéressé. Galien n'en a pas moins développé l'étude de l'anatomie chez l'animal et inauguré la physiologie expérimentale. S'il a péché par excès de dogmatisme et commis l'erreurLire la suite