Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Astarté

Nom féminin singulier

en zoologie, mollusque

"ASTARTE" dans l'encyclopédie

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • ANDRE-JEAN_FESTUGIEREAndré-JeanFESTUGIÈREancien membre de l'Institut, ancien directeur d'études à l'École pratique des hautes études (V<sup>e</sup> section), 
  • PIERRE_LEVEQUEPierreLÉVÊQUEprofesseur émérite de l'université de Franche-Comté
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

le bel « hymne homérique » à Apollon. Ces deux sanctuaires resteront les centres principaux de son culte. Aphrodite n'est autre que la transposition de la Phénicienne Astarté, une déesse sémitique de l'amour, des énergies vitales, fertilisantes et fécondantes, et de la mer. Les Grecs la connaissent àLire la suite

ZADIG, OU LA DESTINÉE, Voltaire - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • GUY_BELZANEGuyBELZANEprofesseur agrégé de lettres
  •  • 959 mots
  •  • 1 média

de science, il est victime de la jalousie de l'archimage Yébor. Pourtant, le roi et la reine Astarté, séduits par ses qualités, font de lui leur Premier ministre. Mais Zadig s'éprend de la reine, et une dénonciation le contraint à s'enfuir. Il sauve une femme en tuant son agresseur. Arrêté, il est venduLire la suite

MYTHOLOGIES - Dieux et déesses

  • Écrit par 
  • MIRCEA_ELIADEMirceaELIADEprofesseur à l'université de Chicago
  •  • 7 930 mots
  •  • 5 médias

sont Ardvî et Anâhita en Iran, Ishtar à Babylone, 'Atar'ate en Syrie, Astarté en Phénicie, Tanit à Carthage, Déméter et Aphrodite en Grèce, Cybèle en Asie Mineure. Toutes ces déesses présentent une structure analogue. Elles expriment la sacralité de la vie et le mystère de la fertilitéLire la suite

ARAMÉENS

  • Écrit par 
  • R._D._BARNETTR.D.BARNETTconservateur au British Museum
  •  • 1 903 mots
  •  • 1 média

, les Araméens adoraient leurs propres dieux. Le principal était Haddad ou Ramman (le Rimmon de l'Ancien Testament), assimilé au dieu des tempêtes des Horites, Techoub. Le grand temple qui lui était consacré se trouvait à Damas. La principale déesse était Atargati (Astarté), qui rassemblait en sa personneLire la suite