Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Armée

Nom féminin singulier, Adjectif féminin singulier, Verbe au participe passé féminin singulier

Employé comme adjectif
disposant d'une arme
en technologie, prête à fonctionner pour une arme, une caméra
pourvue d'une armature
Employé comme nom
ensemble de gens en armes
dans l'armée, unité militaire
ensemble des forces militaires d'un pays
(au sens figuré) foule

Forme dérivée du verbe armer


"ARMEE" dans l'encyclopédie

ARMÉE - Pouvoir et société

  • Écrit par 
  • Pierre DABEZIES
  •  • 16 276 mots
  •  • 6 médias

« Le premier qui fut roi fut un soldat heureux. » Compléter l'aphorisme voltairien en rappelant que le monarque tend à s'entourer de ses lieutenants, à leur conférer charges et privilèges et à créer ainsi une noblesse militaire, c'est marquer la connivence entre le pouvoir et l'armée. Connivence […] Lire la suite

ARMÉE - Typologie historique

  • Écrit par 
  • Paul DEVAUTOUR, 
  • Universalis
  •  • 12 920 mots
  •  • 22 médias

de recrutement En partant de ce critère, on peut distinguer : – les armées nationales, les milices ; – les armées féodales ; – les armées permanentes ; – les armées de métier, les mercenaires. Ces appellations ne s'excluent pas les unes des autres : les mercenaires sont gens de métier, mais une armée […] Lire la suite

ARMÉE - Doctrines et tactiques

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 7 992 mots
  •  • 3 médias

de rocades qui permet de se déplacer de l'une à l'autre des frontières, les empereurs disposent d'une liberté de manœuvre par lignes intérieures qui facilite les tâches défensives ou offensives de l'armée. Mais, à mesure que les légions s'identifient aux provinces où elles tiennent garnison, à […] Lire la suite

ARMÉE ROUGE, U.R.S.S.

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 580 mots
  •  • 1 média

Après la révolution d'Octobre, le Conseil des commissaires du peuple adopte un décret concernant l'armée : tout le pouvoir est confié aux soviets et aux comités militaires, le commandement devient éligible et une armée permanente de volontaires est instaurée. Entre le 15 et le 28 janvier 1918 […] Lire la suite