Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Arétin

Nom masculin singulier, Adjectif masculin singulier

Employé comme adjectif
qui habite Arezzo
Employé comme nom
habitant d'Arezzo

"ARETIN" dans l'encyclopédie

ARÉTIN L' (1492-1556)

  • Écrit par 
  • PAUL_LARIVAILLEPaulLARIVAILLEprofesseur à l'université de Paris-IV
  •  • 3 072 mots
  •  • 1 média

Pietro Aretino, dit l'Arétin, conteur et polémiste, hagiographe aussi et auteur dramatique, est né à Arezzo en 1492 et mort à Venise en 1556. Il est le fruit de la mésalliance d'une jeune bourgeoise, Tita (ou Margherita) Del Boncio, avec un cordonnier prénommé Luca. Ce dernier, à une dateLire la suite

ÉROTISME

  • Écrit par 
  • FREDERIQUE_DEVAUXFrédériqueDEVAUXenseignante à l'université de Paris-VII et à l'École nationale supérieure Louis-Lumière, écrivaine, 
  • RENE_MILHAURenéMILHAUdiplômé d'études supérieures de philosophie, 
  • JEAN-JACQUES_PAUVERTJean-JacquesPAUVERTécrivain, 
  • MARIO_PRAZMarioPRAZancien professeur à l'université de Rome, 
  • JEAN_SEMOLUEJeanSÉMOLUÉagrégé des lettres, ancien professeur de première supérieure au lycée Henri-IV, Paris
  •  • 19 795 mots
  •  • 7 médias

s'étonner dans ces conditions si une littérature érotique et galante a fleuri aux xvie et xviiie siècles, avec l'Arétin, le Giulio Romano des « seize positions de l'accouplement », Casanova, Boucher, FragonardLire la suite

TINTORET (1519-1594)

  • Écrit par 
  • ANNA_PALLUCCHINIAnnaPALLUCCHINIdirecteur au Centre international d'éducation artistique, U.N.E.S.C.O.
  •  • 3 176 mots
  •  • 5 médias

par des lettrés sensibles et dénués de préjugés comme l'Arétin. Doué d'une grande force de travail et impatient de réaliser les ardentes visions que lui suggère son imagination, Tintoret s'assure une grande quantité de commandes, certaines officielles, faisant toujours preuve d'un remarquable manqueLire la suite

DOLCE LUDOVICO (1508-1568)

  • Écrit par 
  • MARC_LE_CANNUMarcLE CANNUpensionnaire de l'Académie de France à Rome
  •  • 560 mots

 ; Il Ragazzo, 1541) qui, bien que dérivées des modèles de Plaute et de Térence, trahissent l'influence de l'Arétin. Mais le nom de Dolce demeure surtout attaché à deux traités publiés respectivement en 1550 et 1557. Le premier, Observations sur la langue vulgaireLire la suite