Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Archimédien

Adjectif masculin singulier

conforme à l'axiome d'Archimède

"ARCHIMEDIEN" dans l'encyclopédie

RÉELS NOMBRES

  • Écrit par 
  • JEAN_DHOMBRESJeanDHOMBRESdirecteur de recherche au C.N.R.S., directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales
  •  • 15 297 mots

Par les différents adjectifs généralement accolés au substantif commun qu'est le nombre, la langue mathématique familière surprend et inquiète, car elle risque de susciter des confusions : nombres rationnels (d'autres nombres seraient donc sans raison ?), nombres réels (des nombres doués d'existence propre ?), nombLire la suite

ALGÉBRIQUES STRUCTURES

  • Écrit par 
  • JEAN-MARIE_PRUVOST-BEAURAINJean-MariePRUVOST-BEAURAINéditeur, diplômé en sciences de l'éducation, mathématique, économie, philosophie, ethnologie et bibliothéconomie
  •  • 34 159 mots

L'algèbre s'appuie sur les structures algébriques, comme la topologie et l'analyse s'appuient sur les structures topologiques, leurs rencontres générant la topologie algébrique, la géométrie algébrique, etc.Avant de passer en revue, sans aucune démonstration mais dans un ordre logique, les principales structures algéLire la suite

PHYSIQUE - Le modèle en physique

  • Écrit par 
  • MARIE-ANTOINETTE_TONNELATMarie-AntoinetteTONNELATprofesseur à la faculté des sciences de l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie
  •  • 3 158 mots

loi physique ne peut s'effectuer sans distinguer, parmi la complexité des données sensibles, l'essentiel de l'accessoire. On assimile donc le contenu de l'expérience à une construction hypothétique qui procède d'un schéma simplificateur. C'est à partir de ce « monde archimédien » que le physicienLire la suite

CONTINU & DISCRET

  • Écrit par 
  • JEAN-MICHEL_SALANSKISJean-MichelSALANSKISprofesseur de philosophie des sciences, logique et épistémologie à l'université de Paris-X-Nanterre
  •  • 7 679 mots

-dire la non-existence d'un rationnel de carré 2 par exemple, permet de construire des morcellements de Q, qui possède pourtant la propriété dite de « divisibilité infinie » (qui est archimédien en termes techniques). En fait, la propriété de connexité se traduitLire la suite