Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Archéenne

Adjectif féminin singulier

en géologie, relative à la période la plus ancienne du précambrien

"ARCHEENNE" dans l'encyclopédie

ARCHÉEN

  • Écrit par 
  • HERVE_MARTINHervéMARTINprofesseur de sciences de la Terre à l'université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand
  •  • 3 024 mots
  •  • 5 médias

le long du plan de subduction. Dans ces conditions, atteignant sa température de début de fusion avant de se déshydrater, elle pouvait fondre (fig. 3, à droite et en haut). La source de la croûte continentale archéenne était, non pas le coin de manteau, mais bien la croûte océanique subductée (MartinLire la suite

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • ANNE_FAURE-MURETAnneFAURE-MURETprofesseur émérite
  •  • 18 698 mots
  •  • 22 médias

Ma. L'évolution se poursuit par un nouveau cycle avec le dépôt de pélites et la mise en place de roches vertes du Kibalien supérieur ou du Kavirondien, qui sont métamorphisées à 2 580 Ma. L'histoire archéenne se termine par la mise en place des derniers granites à 2 460 Ma, et c'est seulement àLire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • LOUIS_DUBERTRET_1LouisDUBERTRETdirecteur honoraire de recherche au C.N.R.S., 
  • E.U.E.U.services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis, 
  • GUY_MENNESSIERGuyMENNESSIERprofesseur titulaire de la faculté des sciences de l'université de Picardie
  •  • 7 907 mots

, non déformés depuis longtemps, ou au contraire au cœur d'édifices plus récents et dès lors affectés de déformations nouvelles. Parmi les vieux boucliers, il faut citer en Sibérie celui de l'Anabar, centre orogénique de l'Asie, et celui de l'Aldan, ainsi que l'ellipse archéenne des SaïansLire la suite

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • BENOIT_ANTHEAUMEBenoîtANTHEAUMEdirecteur de recherche à l'Institut de recherche pour le développement, 
  • JEAN_BOISSIEREJeanBOISSIÈREagrégé de l'Université, 
  • BASTIEN_BOSABastienBOSAdocteur de l'École des hautes études en sciences sociales, professeur à l'université du Rosario à Bogotá (Colombie), 
  • VANESSA_CASTEJONVanessaCASTEJONmaître de conférences, enseignante-chercheuse, université Sorbonne Paris Nord, 
  • HAROLD_JAMES_FRITHHarold JamesFRITHchef de division au C.S.I.R.O., Canberra, Australie, 
  • YVES_FUCHSYvesFUCHSdocteur ès sciences, maître de conférences à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, 
  • ALAIN_HUETZ_DE_LEMPSAlainHUETZ DE LEMPSprofesseur à l'université de Bordeaux-III, 
  • ISABELLE_MERLEIsabelleMERLEhistorienne, chercheuse au CNRS, 
  • XAVIER_PONSXavierPONSprofesseur à l'université de Toulouse-Le Mirail
  •  • 27 361 mots
  •  • 28 médias

nettement plus élevé. Le noyau de Pilbara présente un grand intérêt géologique car il s'agit d'une ceinture orogénique archéenne bien conservée, constituée par un arc volcanique et par un bassin à remplissage essentiellement sédimentaire. Ce système de type eugéo-synclinal a subi un double cycleLire la suite