Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Arbrisseau

Nom masculin singulier

petit arbre à tige ramifiée dès le sol

"ARBRISSEAU" dans l'encyclopédie

NOMS VERNACULAIRES FRANÇAIS (botanique)

  • Écrit par 
  • JEAN-MARIE_PRUVOST-BEAURAINJean-MariePRUVOST-BEAURAINéditeur, diplômé en sciences de l'éducation, mathématique, économie, philosophie, ethnologie et bibliothéconomie
  •  • 3 898 mots
  •  • 2 médias

n'est pas toujours facile. Quelques exemples permettront de présenter le processus de sélection du meilleur nom à l'aide de ces critères. L'arbrisseau Nerium oleander L. (Gentianales, Apocynaceae Juss. 1789), extrêmement toxique dans toutes ses partiesLire la suite

NOMS VERNACULAIRES, botanique

  • Écrit par 
  • JEAN-MARIE_PRUVOST-BEAURAINJean-MariePRUVOST-BEAURAINéditeur, diplômé en sciences de l'éducation, mathématique, économie, philosophie, ethnologie et bibliothéconomie
  •  • 3 454 mots

de façons différentes (par exemple, deux auteurs peuvent avoir transcrit différemment une même langue sans écriture). Il serait trop long d'illustrer tous ces aspects par des exemples détaillés, et nous ferons simplement quelques remarques. Le français distingue « arbrisseau » et « arbuste » (désignantLire la suite

ARGOUSIER

  • Écrit par 
  • PIERRE_LIEUTAGHIPierreLIEUTAGHIécrivain, lauréat de la Société botanique de France
  •  • 216 mots

On ignore en France ce bel arbrisseau épineux (Hippophae rhamnoides L., eléagnacées), spontané dans les Alpes et sur le littoral de la Manche et dont le fruit renferme quatre fois plus de vitamine C que le citron. En Europe centrale, on le cultive pour l'extraction de l'acideLire la suite

BOURDAINE

  • Écrit par 
  • PIERRE_LIEUTAGHIPierreLIEUTAGHIécrivain, lauréat de la Société botanique de France
  •  • 347 mots

xiiie siècle (Pietro Crescenzi), mais les premières descriptions et figures de l'arbrisseau datent de la Renaissance (Tragus, Matthioli, Dodoens). On distingua assez tôt les effets de la drogue fraîche, purgative et vomitive, de ceux, laxatifs, de l'écorce sècheLire la suite