Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Appoint

Nom masculin singulier

somme exacte en monnaie
supplément, ce qui s'ajoute
Expressions autour de ce mot
d'appoint : complémentaire, additionnel
faire l'appoint : payer la somme exacte en monnaie

"APPOINT" dans l'encyclopédie

LANCEURS ARIANE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • JACQUES_VILLAIN_2JacquesVILLAINmembre de l'Académie de l'air et de l'espace et de l'International Academy of Astronautics, ancien président de l'Institut français d'histoire de l'espace
  •  • 878 mots

capacité de transfert sur orbite géostationnaire de 2 175 kilogrammes (le premier lancement d'une Ariane-2, le 30 mai 1986, s'était soldé par un échec). 15 juin 1988 La première Ariane-4 (Ariane-44LP, équipée de deux propulseurs d'appoint à poudre et de deux propulseursLire la suite

ARMES - Armes légères

  • Écrit par 
  • FRANCOIS_AMBROSIFrançoisAMBROSIingénieur en chef de l'armement, 
  • ALAIN_BRUAlainBRUingénieur à l'École polytechnique, à l'École supérieure de gestion et à l'Institut national des sciences et techniques nucléaires (I.N.S.T.N.), général en deuxième section
  •  • 11 810 mots
  •  • 6 médias

, dans ce domaine, sont pour les armes d'appoint 1 kg et 30 cm, pour une arme individuelle de base 4 kg et 80 cm, et pour une arme collective de 10 à 12 kg et 1,2 m en deux éléments au plus. Comme le fantassin, elles sont aptes au service, en tout temps et en tout lieu. Leur fonctionnementLire la suite

ARMÉE - Typologie historique

  • Écrit par 
  • PAUL_DEVAUTOURPaulDEVAUTOURcolonel, professeur honoraire à l'École supérieure de guerre, 
  • E.U.E.U.services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis
  •  • 12 920 mots
  •  • 22 médias

des milices. Mais, en général, les milices servent d'appoint à des armées permanentes, ou bien elles s'organisent autour d'un solide noyau de cadres professionnels, qui constituent la charpente permanente de l'armée. Le système militaire suisse depuis plus de cent ans, avec un effectif infime d'officiersLire la suite

SUÈDE

  • Écrit par 
  • REGIS_BOYERRégisBOYERprofesseur émérite (langues, littératures et civilisation scandinaves) à l'université de Paris-IV-Sorbonne, 
  • MICHEL_CABOURETMichelCABOURETprofesseur de géographie humaine, économique et régionale à l'université de Metz, U.F.R. de lettres et sciences humaines, membre de l'Académie Gustave-Adolphe d'Uppsala (Suède), 
  • MAURICE_CARREZMauriceCARREZancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm et de l'Institut national des langues et civilisations orientales, professeur d'histoire contemporaine à l'institut des hautes études européennes de l'université de Strasbourg, 
  • GEORGES_CHABOTGeorgesCHABOTdirecteur honoraire de l'Institut de géographie de l'université de Paris, 
  • E.U.E.U.services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis, 
  • JEAN-CLAUDE_MAITROTJean-ClaudeMAITROTprofesseur de droit public à l'université de Paris-V-René-Descartes, 
  • JEAN-PIERRE_MOUSSON-LESTANGJean-PierreMOUSSON-LESTANGprofesseur émérite d'histoire contemporaine à l'université Robert-Schuman, Strasbourg, 
  • LUCIEN_MUSSETLucienMUSSETmaître de conférences à l'université de Caen, 
  • CLAUDE_NORDMANNClaudeNORDMANNprofesseur à l'université de Lille-III, 
  • JEAN_PARENTJeanPARENTprofesseur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne
  •  • 35 810 mots
  •  • 17 médias

La Suède est restée plus longtemps que les autres pays scandinaves dépourvue d'histoire écrite. Les temps archaïques, sur lesquels la documentation se limite aux données de l'archéologie, de l'épigraphie runique et de quelques traditions plus ou moins mythiques consignées dans les pays étrangers, s'y prolongent jusqu'au milieu du xiie siècle.Ainsi s'eLire la suite