Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Application

Nom féminin singulier

fait d'appliquer sur
mise en pratique
attention, soin mis à réaliser un travail
en mathématiques, opération de correspondance
en informatique, logiciel pouvant être exécuté et assurant un ensemble de fonctions précises

"APPLICATION" dans l'encyclopédie

AFFINE APPLICATION

  • Écrit par 
  • JACQUES_MEYERJacquesMEYERdocteur en mathématiques
  •  • 273 mots

Soit E et F deux espaces vectoriels sur un corps commutatif K et A et B des espaces affines attachés à E et F. On dit qu'une application u de A dans B est une application linéaire affine (ou application affine) si, quelle que soit la famille finie d'éléments (MLire la suite

LINÉAIRE ALGÈBRE

  • Écrit par 
  • LUCIEN_CHAMBADALLucienCHAMBADALancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de l'Université, professeur au lycée Buffon, Paris, 
  • JEAN-LOUIS_OVAERTJean-LouisOVAERTagrégé de l'Université, ancien élève de l'École normale supérieure, professeur de mathématiques spéciales
  •  • 13 828 mots

commutatif. On appelle espace vectoriel sur K, ou encore K-espace vectoriel, un ensemble E muni de deux lois de composition : une loi interne, application de E × E dans E, notée (x, y) ↦ x + y et une loiLire la suite

ALGÉBRIQUES STRUCTURES

  • Écrit par 
  • JEAN-MARIE_PRUVOST-BEAURAINJean-MariePRUVOST-BEAURAINéditeur, diplômé en sciences de l'éducation, mathématique, économie, philosophie, ethnologie et bibliothéconomie
  •  • 34 159 mots

f. Une application de E dans F est une fonction f = (E, F, G) de E dans F telle que, pour tout x appartenant à E, il existe un et un seul y appartenant à F tel que (x, Lire la suite

TOPOLOGIE - Topologie algébrique

  • Écrit par 
  • CLAUDE_MORLETClaudeMORLETprofesseur à l'université de Nancy
  •  • 8 676 mots
  •  • 1 média

 » signifie « espace topologique » et « application » signifie « application continue ». Le segment [0, 1] de la droite réelle est noté I ; un « arc joignant x à y dans l'espace X » est, par définition, une application de I dans X qui envoie 0 sur xLire la suite