Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Apolitisme

Nom masculin singulier

attitude désireuse de se situer hors de la politique

"APOLITISME" dans l'encyclopédie

APOLITISME

  • Écrit par 
  • Étienne SCHWEISGUTH
  •  • 1 346 mots

L'apolitisme n'est qu'exceptionnellement une doctrine en bonne et due forme. Il peut consister en un refus volontaire et motivé de se placer sur le terrain politique. Il peut être une posture que l'on adopte pour promouvoir en fait une option politique particulière. Au début du xx […] Lire la suite

MANN THOMAS

  • Écrit par 
  • André GISSELBRECHT
  •  • 7 107 mots
  •  • 1 média

de la « politique de force » (Machtpolitik), que les Allemands confondent désormais avec la politique tout court, passant d'un extrême à l'autre, de l'apolitisme à la politique totale de la dictature. Il va jusqu'à souhaiter une diaspora allemande, au vent de laquelle […] Lire la suite

A.F.L.-C.I.O. (American Federation of Labor-Congress of Industrial Organizations)

  • Écrit par 
  • Claude JULIEN, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 6 838 mots
  •  • 2 médias

d'action syndicale croissante. Malgré sa volonté d'apolitisme, l'A.F.L. ne se développa en fait que lorsqu'elle bénéficia d'un appui gouvernemental. Pendant les quatre premières années de la présidence de Theodore Roosevelt (1901-1908), qui s'était rangé aux côtés des syndicats pendant la longue grève […] Lire la suite

INTERNATIONALE SYNDICALE ROUGE

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 1 034 mots

, yougoslaves, publiaient une déclaration qui, dénonçant la pseudo-neutralité syndicale (l'apolitisme) et la pratique réformiste des dirigeants de la Fédération syndicale internationale, appelait les révolutionnaires à militer dans les syndicats réformistes, à refuser toute pratique scissionniste […] Lire la suite