Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Antitumoral

Adjectif masculin singulier

Employé comme adjectif
en pharmacologie, qui permet de lutter contre les tumeurs
Employé comme nom
en pharmacologie, substance ou produit qui permet de lutter contre les tumeurs

"ANTITUMORAL" dans l'encyclopédie

ALCALOÏDES

  • Écrit par 
  • JACQUES_E._POISSONJacques E.POISSONprofesseur à l'université de Paris-Sud, Centre d'études pharmaceutiques de Châtenay-Malabry
  •  • 5 684 mots
  •  • 5 médias

, ce qui complique beaucoup les opérations de séparation. Le cas de la leurocristine (vincristine), alcaloïde antitumoral de la pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus) dont la teneur est de l'ordre de 3 ( 10-4 p. 100 (3 g par tonne), est très démonstratifLire la suite

ANALYSE ET SYNTHÈSE, chimie

  • Écrit par 
  • PIERRE_LASZLOPierreLASZLOprofesseur honoraire à l'École polytechnique et à l'université de Liège (Belgique)
  •  • 1 522 mots
  •  • 1 média

dans les laboratoires de l'industrie pharmaceutique et y procèdent à la synthèse de molécules complexes, des substances naturelles ayant des activités biologiques utiles – un antitumoral extrait d'un corail ou d'une éponge, par exemple – ou des molécules artificielles. On pose que ces dernièresLire la suite

BIODIVERSITÉ

  • Écrit par 
  • ROBERT_BARBAULTRobertBARBAULTprofesseur à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, directeur du département écologie et gestion de la biodiversité, Muséum national d'histoire naturelle, Paris
  •  • 4 698 mots
  •  • 6 médias

des systèmes nerveux ou vasculaires. Actuellement, trois médicaments d'origine marine sont commercialisés : un antibiotique (la céphalosporine), un antitumoral (la cytarabine) et un antiviral (la vidarabine). Une trentaine de molécules sont à des stades de développements divers. Pour le biologiste, frappéLire la suite

CANCER - Cancers et virus

  • Écrit par 
  • SOPHIE_ALAINSophieALAINprofesseure des Universités, praticienne hospitalier, 
  • FRANCOIS_DENISFrançoisDENISdocteur en médecine, docteur d'État ès sciences, professeur des Universités en bactériologie, virologie, hygiène, 
  • SYLVIE_ROGEZSylvieROGEZprofesseure des Universités, praticienne hospitalier au CHU de Limoges
  •  • 5 646 mots
  •  • 6 médias

. Dans cette optique, on peut utiliser des souches virales naturellement atténuées ou bien génétiquement modifiées afin d'obtenir un effet antitumoral et disposer ainsi de virus oncolytiques (oncolytic viruses, ou OV). À ce jour, on trouve parmi les candidats des souches virales dérivéesLire la suite