Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Anoure

Nom masculin singulier, Adjectif masculin singulier

Employé comme adjectif
en zoologie, dépourvu de queue
Employé comme nom
en zoologie, amphibien sans queue (crapaud, grenouille...)

"ANOURE" dans l'encyclopédie

ANOURES

  • Écrit par 
  • PIERRE_CLAIRAMBAULTPierreCLAIRAMBAULTprofesseur, 
  • PHILIPPE_JANVIERPhilippeJANVIERdirecteur de recherche émérite au CNRS
  •  • 3 591 mots
  •  • 9 médias

. Elle varie selon les conditions du milieu. Ainsi un anoure maintenu hors de l'eau pendant un certain temps urine de moins en moins. Cette modification du volume urinaire excrété correspond à une réduction du taux de filtration glomérulaire et à une augmentation de la réabsorption tubulaire. Celle-ci ne seLire la suite

AMPHIBIENS ou BATRACIENS

  • Écrit par 
  • PIERRE_CLAIRAMBAULTPierreCLAIRAMBAULTprofesseur, 
  • PHILIPPE_JANVIERPhilippeJANVIERdirecteur de recherche émérite au CNRS, 
  • JEAN-CLAUDE_RAGEJean-ClaudeRAGEdirecteur de recherche émérite au C.N.R.S.
  •  • 6 161 mots
  •  • 19 médias

apparentés et sont regroupés sous le nom de Batrachia, tandis que les Gymnophiones constituent leur groupe frère. À l'état fossile, on connaît peu de lissamphibiens antérieurs au Crétacé, le plus ancien étant un anoure très primitif, Triadobatrachus, du Trias inférieur de MadagascarLire la suite

CODE, linguistique

  • Écrit par 
  • ROBERT_SCTRICKRobertSCTRICKassistant à l'université de Paris-X
  •  • 562 mots

métalinguistique du langage (« un batracien anoure est un batracien privé d'appendice caudal », « l'appendice caudal est... », etc.). Comme le message est avant tout destiné à véhiculer une information, il est inimaginable qu'un discours soit purement axé sur le code : il faut seLire la suite

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • E.U.E.U.services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis, 
  • ANDRE_MAYRATAndréMAYRATsous-directeur du laboratoire de zoologie de l'École normale supérieure, Paris, 
  • RAPHAEL_RAPPAPORTRaphaëlRAPPAPORTprofesseur de biologie du développement et de la reproduction, chef de l'unité d'endocrinologie pédiatrique et du diabète à l'hôpital des Enfants malades, directeur de l'unité de recherche I.N.S.E.R.M. sur la biologie de la croissance, 
  • PAUL_ROLLINPaulROLLINprofesseur à la faculté des sciences de Rouen
  •  • 14 744 mots
  •  • 7 médias

avoir diminué avec la complication croissante des organismes. Si on se limite aux vertébrés, on note que les facultés de régénération disparaissent à un âge beaucoup plus précoce chez les têtards de crapaud (batracien anoure) que chez ceux de triton (urodèle). La queue régénérée d'un lézard neLire la suite