Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Amorce

Nom féminin singulier, Verbe à l'indicatif présent 1e personne du singulier

début, commencement
en cinéma, morceau de bande initial pour la mise en place d'un film, d'une bande magnétique...
en pêche, appât, hameçon
en technologie, petite masse d'un explosif surpuissant déclenchant une charge explosive plus importante

Forme dérivée du verbe amorcer


"AMORCE" dans l'encyclopédie

VISION - Perception visuelle et conscience

  • Écrit par 
  • Sylvie CHOKRON, 
  • Christian MARENDAZ
  •  • 4 532 mots
  •  • 3 médias

, par l'analyse des temps de réponse, de spécifier à quel niveau, perceptif et/ou cognitif, sont traités les stimuli non consciemment perçus. Dans ce paradigme, le stimulus (la cible) auquel doit répondre le sujet est précédé d'un autre stimulus (l'amorce) lié ou non morphologiquement ou sémantiquementLire la suite

ARMES - Armes légères

  • Écrit par 
  • François AMBROSI, 
  • Alain BRU
  •  • 11 810 mots
  •  • 6 médias

la révolution du chargement par la culasse d'une cartouche complète (poudre, amorce, balle) ; c'est en 1841 que la Prusse adopta discrètement le fusil Dreyse de ce type (calibre 15,5 passant à 13,6 en 1861). Le percuteur, placé dans une culasse coulissante, venait frapper l'amorce de fulminate. Le coupLire la suite

MORPHOLOGIE (psycholinguistique)

  • Écrit par 
  • Séverine CASALIS, 
  • Pascale COLÉ
  •  • 2 908 mots

le traitement morphologique et leur décours temporel ont utilisé la technique de l’amorçage rapide avec masquage. Celle-ci consiste en la présentation d’un mot (l’amorce) qui précède celle d’un autre mot (la cible), sur lequel on demande d’effectuer une tâche particulière (par ex., le lire à haute voixLire la suite

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 092 mots
  •  • 21 médias

l'existence de faubourgs. Sur la rive droite, on voit même, au Bas-Empire, sur l'éminence insubmersible de Saint-Gervais, apparaître un habitat nouveau. Cette reconquête de l'aire occupée par la ville de haute époque, l'amorce d'extension vers la rive nord, qui sera par excellence la ville médiévaleLire la suite