Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Amoralité

Nom féminin singulier

caractère de ce qui est sans morale
conduite amorale

"AMORALITE" dans l'encyclopédie

HÉDONISME

  • Écrit par 
  • Henri WETZEL
  •  • 3 982 mots
  •  • 1 média

elle-même, du moins telle que l'entendaient les cyrénaïques. Platon et Aristote ont donc en commun d'effacer ou d'estomper la portée réelle de la thèse d'Aristippe : celui-ci ne vise pas à proposer une morale, mais une sagesse dont l'amoralité constitue le fer de lance dirigé contre la spéculationLire la suite

BLAIS MARIE-CLAIRE (1939- )

  • Écrit par 
  • Antony SORON
  •  • 1 061 mots
  •  • 1 média

 Belle Bête (1959) fait parler d’elle en bien – on loue son sens du récit – et en mal – on blâme son amoralité. Il n’empêche, sa voie littéraire est tracée et ce premier roman se voit attribuer en 1961 le Prix de la langue française. Marie-Claire Blais s’affirmeLire la suite

LA CERISAIE (mise en scène A. Françon)

  • Écrit par 
  • Didier MÉREUZE
  •  • 1 104 mots

et Gaev, les propriétaires ruinés de la cerisaie au comportement d'oiseau mais à la tête mieux faite que ne le laissent croire les apparences. Elle, aussi touchante par son amoralité, ses inconséquences que terrible dans ses cris du cœur et ses colères. Lui, aussi irritant de velléité qu'émouvantLire la suite

D'ANNUNZIO GABRIELE (1863-1938)

  • Écrit par 
  • Pierre de MONTERA
  •  • 3 475 mots
  •  • 1 média

, mais il est incontestablement celui dont la renommée a eu, dans le monde entier, le plus de résonance. Ses écrits comme sa personne ont été âprement discutés : ils méritaient de l'être, encore qu'avec plus de sérénité. Ses détracteurs auront beau jeu de lui reprocher son érotisme, son amoralité, son dilettantisme, ses posesLire la suite