Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Amoralisme

Nom masculin singulier

en morale, philosophie niant toute base à la morale

"AMORALISME" dans l'encyclopédie

IMPÔT - Droit fiscal

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 8 468 mots

dans le fait que le droit fiscal est axé sur la nécessité de procurer à l'État des ressources, voire le maximum de ressources. D'où le réalisme et, dans certains cas, l'amoralisme du droit fiscal qui n'a pas nécessairement les mêmes critères que les autres branches du droit. Un exemple classiqueLire la suite

BARDOT BRIGITTE (1934- )

  • Écrit par 
  • Françoise PIERI, 
  • Aldo TASSONE
  •  • 739 mots
  •  • 1 média

au fait que B.B. a représenté un moment de l'histoire des mœurs en incarnant le personnage d'une femme totalement libre, à l'écran comme à la ville, dont l'impudicité joyeuse et l'amoralisme, provocant pour l'époque, coïncidèrent avec un courant de révolte contre les principes de la moraleLire la suite

BROOKS LOUISE (1906-1985)

  • Écrit par 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 1 342 mots
  •  • 1 média

d'un roman moralisant de Margarete Böhme qui a remporté un notable succès en 1905. Elle illumine de sa beauté sereine un film d'un amoralisme absolu, chef-d'œuvre plus réaliste mais plus subversif encore que Loulou, et curieusement moins célèbre, moins vénéré – et encore plusLire la suite

CALDWELL ERSKINE (1903-1987)

  • Écrit par 
  • E.U.
  •  • 1 125 mots
  •  • 1 média

. Leur innocence s'accommode de la violence, de la fornication et de la mort. Les décrivant à gros traits, Caldwell écrit des farces tragiques et volontiers macabres. Cet amoralisme à peu près total, cet humour féroce qui peut tout au plus passer pour une dénonciation de l'absurde ont scandaliséLire la suite