Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Amidiste

Nom singulier invariant en genre, Adjectif singulier invariant en genre

Employé comme adjectif
en religion, relatif à l'amidisme, doctrine religieuse instaurée par le moine Amada
Employé comme nom
en religion, adepte de l'amidisme

"AMIDISTE" dans l'encyclopédie

AMIDA

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 862 mots

morale ou physique, un moyen de salut. Une secte de tendance amidiste, Yūzū Nembutsu (Nembutsu en communion), fut fondée par Ryōnin (Shoodaishi, 1072-1132), mais ce fut Hōnen (Genkū ou Enko-daishi, 1133-1212) qui créa en 1174 le Jōdo-shū (secte de la Terre pure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amida/#i_0

BOUDDHISME (Histoire) - L'expansion

  • Écrit par 
  • Jean NAUDOU
  •  • 3 126 mots
  •  • 3 médias

amidiste (secte Jōdo) et du Zen (chinois chan, sanskrit dhyāna) relève de l'étude de la civilisation japonaise. Au Tibet et en Mongolie La conversion du Tibet au bouddhisme se confond avec l'introduction des civilisations indienne et chinoise, dans ce pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-histoire-l-expansion/#i_0

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme japonais

  • Écrit par 
  • Jean-Noël ROBERT
  •  • 13 527 mots

Le bouddhisme tel qu'il fut transmis au Japon, par l'intermédiaire de la Corée, vers le milieu du vie siècle après J.-C., avait été auparavant refaçonné par la Chine. Il s'agissait, bien entendu, pour l'essentiel, des doctrines du Grand Véhicule (Mahāyāna) qui remontaient jusqu'au bouddhisme indien, mais avec les évolutions qu'elles avaient subies au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouddhisme-les-grandes-traditions-bouddhisme-japonais/#i_0

CHŌGEN SHUNJŌBŌ (1120-1206)

  • Écrit par 
  • Chantal KOZYREFF
  •  • 116 mots

Après trois séjours en Chine, ce moine amidiste s'illustra dans le génie civil et l'architecture. Il fixa le style daibutsuyō à la faveur de la première reconstruction du monastère du Tōdaiji (1181-1203). Ayant, en effet, assumé celle-ci avec toutes ses charges, il présida […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chogen/#i_0