Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Américium

Nom masculin singulier

en chimie, corps radioactif de numéro atomique 95 (symbole : Am)

"AMERICIUM" dans l'encyclopédie

AMÉRICIUM

  • Écrit par 
  • Monique PAGÈS
  •  • 1 390 mots

L'américium (symbole Am) est un élément artificiel qui fait partie d'une série d'éléments lourds découverts depuis 1940, les transuraniens. Comme tous ces éléments, il possède de nombreux isotopes, tous radioactifs. Son numéro atomique, 95, le place, dans la classification […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/americium/#i_0

CURIUM

  • Écrit par 
  • Marc LEFORT, 
  • Monique PAGÈS
  •  • 1 235 mots

dans un réacteur. Il accompagnait alors l'américium (24195Am), premier produit de la réaction de capture des neutrons. Lorsque cet élément est accumulé en quantité suffisante, il capte aussi les neutrons et l'américium 242 produit se désintègre en se transformant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/curium/#i_0

BERKÉLIUM

  • Écrit par 
  • Marc LEFORT, 
  • Monique PAGÈS
  •  • 979 mots

d'américium 241 utilisé comme cible :L'activité spécifique élevée de ce matériau de départ exigea un nouvel équipement pour protéger les chercheurs contre les rayonnements, et la mise au point de techniques de séparation très efficaces et très rapides. Ces problèmes furent résolus par S. G. Thompson, A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/berkelium/#i_0

NUCLÉAIRE - Déchets

  • Écrit par 
  • Pierre BEREST, 
  • Jean-Paul SCHAPIRA
  •  • 10 946 mots
  •  • 8 médias

de l'apparition du plutonium, puis de l'américium et du curium, tandis que la capture par l'uranium 235 conduit à la formation du neptunium 237 puis du plutonium 238 ainsi que des deux isotopes 234 et 236 de l'uranium. On classe ces actinides en deux catégories : les actinides majeurs (uranium, plutonium […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-dechets/#i_0