Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Am stram gram

comptine enfantine servant à tirer au sort

"AM STRAM GRAM" dans l'encyclopédie

COMPTINE

  • Écrit par 
  • NICOLE_QUENTIN-MAURERNicoleQUENTIN-MAURERécrivain
  •  • 412 mots

par des jeux phonétiques, des allitérations, au point d'en être presque incompréhensible, comme le très célèbre « Am-stram-gram... » ; comptines narratives où réapparaissent, au fil d'une histoire cocasse, des éléments historiques (permettant alors de les dater) ou religieux ; mise en scène àLire la suite

DAUPHIN CLAUDE (1903-1978)

  • Écrit par 
  • GERARD_LEGRANDGérardLEGRANDécrivain, philosophe, critique d'art et de cinéma
  •  • 826 mots

de type anglo-saxon. Il crée à la suite d'Espoir (1934) quantité de pièces de Bernstein au Gymnase, dans l'emploi de séducteur, et un peu plus tard Les Jours heureux de Claude-André Puget, Am-Stram-Gram (1941) et Une grandeLire la suite

FORMULETTES

  • Écrit par 
  • MARC_SORIANOMarcSORIANOdocteur ès lettres et sciences humaines, professeur émérite à l'université de Paris-VII-Jussieu
  •  • 1 702 mots

qui contribuent à son développement : « Quand j'étais petit, je n'étais pas grand [...] » Les plus connues des formulettes enfantines sont les comptines du type « Am-stram-gram – Pic et pic-et colégram [...] » qui, comme leur nom l'indique, servent à compter : apprentissage rationnel mais qui gardeLire la suite

ROUSSIN ANDRÉ (1911-1987)

  • Écrit par 
  • PIERRE_MARCABRUPierreMARCABRUcritique dramatique au <it>Figaro</it>
  •  • 557 mots

et les ficelles. Son écriture naît des coulisses. On y sent l'âme du comédien, et je ne sais quelle alacrité qui se communique au public. Cette liberté s'impose dès Am-stram-gram (1943). Roussin, d'instinct, a du métier. Il apprendra en jouant tout ce qu'il sait déjà. Car son génieLire la suite