Dictionnaire

Le Dictionnaire Cordial comporte plus de 120 000 entrées. Il reconnaît les formes fléchies (féminin, pluriel, conjugaison des verbes). Les noms propres ne sont pas pris en compte.

Aluminothermie

Nom féminin singulier

en chimie, production de très fortes températures par réaction de poudre d'aluminium avec divers oxydes métalliques

"ALUMINOTHERMIE" dans l'encyclopédie

TANTALE ET NIOBIUM

  • Écrit par 
  • ROBERT_SYRERobertSYREingénieur des Arts et Manufactures
  •  • 5 431 mots
  •  • 7 médias

partiellement réoxydé. Grâce aux minerais de niobium relativement riches et purs disponibles (pyrochlore), on peut mettre en œuvre des méthodes particulières à partir de concentrés de pyrochlores : aluminothermie, permettant la production massive directe d'un métal contenant quelques pour centLire la suite

ALUMINIUM

  • Écrit par 
  • ROBERT_GADEAURobertGADEAUingénieur de l'Institut électrotechnique de Grenoble, directeur honoraire de la compagnie Pechiney, 
  • ROBERT_GUILLOTRobertGUILLOTingénieur à l'École centrale de Lyon, chef de service à Cégédur Péchiney
  •  • 9 640 mots
  •  • 19 médias

et pouvant passer à 1 μm par 48 heures de chauffage à 500 0C. La combustion de l'aluminium (employé en pyrotechnie) n'est possible qu'avec du fil fin ou de la poudre. À haute température, l'aluminium réduit la plupart des oxydes métalliques ; c'est la base de l'aluminothermieLire la suite

CHROME

  • Écrit par 
  • JEAN_AMIELJeanAMIELancien élève de l'École nationale supérieure de physique et de chimie de Paris, agrégé de physique, professeur honoraire de chimie générale à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie
  •  • 3 869 mots
  •  • 2 médias

importance industrielle croissante. Mais lorsque, par aluminothermie, Goldschmidt eut préparé le métal lui-même, le chrome ne tarda pas à jouer, au xxe siècle, un rôle essentiel dans la métallurgie des aciers spéciaux et des aciers inoxydables et dans celleLire la suite

MANGANÈSE

  • Écrit par 
  • BERNARD_DUBOIS_1BernardDUBOISprofesseur à l'École nationale supérieure de chimie de Paris et à l'université de Paris-VI, 
  • JACQUES_FAUCHERREJacquesFAUCHERREancien directeur du laboratoire de chimie minérale de l'université de Paris-VII, professeur honoraire de chimie, 
  • GIL_MICHARDGilMICHARDdocteur ès sciences, professeur à l'université de Paris-VII, 
  • CLOTILDE_POLICARClotildePOLICARprofesseur agrégée de sciences physiques, maître de conférences à l'université de Paris-XI, 
  • JEAN-LOUIS_VIGNESJean-LouisVIGNESprofesseur d'université à l'I.U.F.M. de Créteil, chercheur au Centre d'études de chimie métallurgique (C.N.R.S.)
  •  • 6 467 mots
  •  • 8 médias

et de l'aluminothermie est marginale. Au début des années 2000, la production mondiale était d’environ 4 millions de tonnes de ferromanganèse carburé, et 3,5 millions de tonnes de silicomanganèse. Les principaux pays producteurs de minerai sont le Brésil, l'Afrique du Sud, l'Ukraine, l'AustralieLire la suite